Article 123 et faillites bancaires 2008

Je débarque en tant que débutant en politique , ce qui suit reste sujet à caution .C'est une tentative de modélisation personnelle sur comment fonctionne notre société .Si d'autres internautes peuvent m'aider à affiner ma vision des choses , je leur en serais gré .... Doucement , j’atterris car j'en suis encore à analyser des faits qui se produits en 2007-2008 à l'heure ou j'écris en 2014 .

IL faut bien commencer par un bout .Je propose de commencer par l'analyse d'un article d'un traité européen signé par nos irresponsables élites . (Des tireurs de litres à vrai dire et du bon gros rouge qui tâche)

 

L’article 123 du Traité de Lisbonne stipule que : « 1. Il est interdit à centrale européenne et aux banques centrales des États membres. ci-après dénommées « banques centrales nationales ». D’accorder des découverts ou tout autre type de crédit aux institutions. organes ou organismes de l’Union. aux administrations centrales. aux autorités régionales ou locales. aux autres autorités publiques. aux autres organismes ou entreprises publics des États membres ; l’acquisition directe. auprès d’eux. par centrale européenne ou les banques centrales nationales des instruments de leur dette est également interdite »

 

Avec cet article . au niveau stratégique la main qui donne avec intérêt est au dessus de la main qui reçoit .Cet article préconise donc un transfert de souveraineté de l'état vers les banques commerciales .Les banques commerciales ont le dessus en apparence .

Il est possible de discerner 2 pertes  de souveraineté de l'état :

  • perte de la faculté à battre monnaie à taux o % .Et ainsi de mieux contrôler sa dette publique .

  • perte de la faculté de nationaliser les banques commerciales lorsqu'elles font faillites

A priori pourquoi pas ...Seulement . le grain de sable dans cette structure . c'est manifesté en 2008 .Le grain de sable , ce sont les spéculations de dites banques commerciales avec des effets de levier .Pas de chance , en matière de spéculations , elles peuvent aussi encaisser des pertes .Il semblerait que ce soit ce qui c'est passé en 2008 .Elles ont perdu des masses colossales d'argent qui les mettent en faillites . les une après les autres .

IL s'ensuit une réaction en chaine plutôt tordue .

1/Elles savent qu'elles sont en faillites

2/C'est la panique

3/Elles peuvent ruiner les déposants qui n'ont rien fait

4/Pour éviter cela , elles viennent glapir auprès des états respectifs (européens et USA)

5/Un chantage du genre « si vous ne venez pas nous sauver . je ruine tous vos déposants et je vous promet la guerre civile » s'instaure .

6/Les états n'ont pas le choix et sont obligés de les renflouer en liquidité .Nous assistons alors au paradoxe suivant : L'endetté (le(s) états)) vient(nent) au secours de(s) l 'endetteur(s) (dixit article 123 les états sont forcé s de s'endetter auprès des banques commerciales ).C'est aussi un indice que c'est bien l'état qui est souverain et non pas les banques commerciales .Seulement devant l'ampleur des dégats .l'endetté (états ) ayant néanmoins des capacités limitées pour sauver les banques commerciales ( même l'augmentation des taxes impots et coupes budgétaires ont leur limite ). un troisième larron puis un 4 ème doivent intervenir pour juguler le danger.

7/Ce troisième complice qui vient sauver les banques européennes . c'est la FED .Cad une banque centrale étrangère !!! Elle fait tourner la plancher à billet pour renflouer les banques françaises par exemple dexia . société générale . En fait les banques commerciales européennes ne pouvant résoudre leur menace de faillite sont obligées de se tourner vers leurs filiales à l'étranger .Et l'argent gratuit ou argent planche à billet transite ainsi des USA vers l'Europe .(Le sens du courant contraire de mouvement des capitaux Europe vers USA n'est probablement pas vrai ) .Conséquences : par ce biais une nation étrangère s'immisce dans les affaires d'autres pays .

8/Le 4 ème larron . c'est la BCE qui à son tour se met à arroser les banques commerciales .

9/ Les banques commerciales européennes sont à présent sauvées et resolvabiliser .Elles mettent l'argent chocolat sur les marchés boursiers qui redémarrent alors à la hausse .Tout en se gardant de prêter cet argent chocolat aux particuliers et aux entreprises parce que ce n'est pas aussi juteux que les marchés boursiers .Aussi l'économie réelle ne redémarre pas vraiment . L'argent papier toilette circulant uniquement en circuit fermé dans les banques commerciales . sa capacité à créer de l'inflation n'est pas transmise dans l'économie réelle qui au contraire se retrouve plutôt en stagflation voire en légère déflation .

Les circuits de la finance euro-atlantique ressemblent à plat de spaghetti .Tout est interpénétré et plutôt difficile à suivre .Pas facile de pister le pognon , cela part dans tous les sens .

Belle réaction en chaine en 9 actes .Je tiens un bon scénario pour un sketch comique ou un drame .

Autre réflexion très drôle : tout a été fait pour bridé le souveraineté des états dans ces points positifs (capacité à battre monnaie et à nationaliser) et tout a été fait pour que l' état garde les inconvénients dans la souveraineté .Ainsi la dette des états européens , les médias l'appellent « dette souveraine » .

Si les foireux qui nous dirigent ne veulent pas de la souveraineté de l'état alors l'état ne doit pas être souverain de sa dette non plus .La seule souveraineté qui reste encore à l'état , c'est sa capacité à lever des impôts .Au point ou il en est autant détruire complètement sa souveraineté .Ôtons lui sa capacité à lever des impôts!Que le peuple puisse lui aussi en profiter un petit peu .Trêve de commentaires ... En 2008 , les état étaient en position de force pour reprendre leur pouvoir sur les banques commerciales . ils ne l'ont pas fait . Peu de nationalisation des banques fautives .Complicité . imbécillité de nos dirigeants ?«  Ces banquiers s’en sont mis plein les poches. ils nous ont surendettés. ils nous ont ensuite expulsés de nos baraques. et maintenant c’est avec notre argent de contribuables qu’il faudrait les sauver ? Qu’ils aillent se faire pendre . »

C'est pourtant ce qu'il s'est passé.Et aujourd'hui Nous payons en 2014 ce qu'il s'est passé en 2008 par des coupes budgétaires sur la culture . l'éducation nationale . les retraites , la justice (elle va voir ses tribunaux de province fermer les un après les autres ) ,chômage de masse ,baisse des salaires ,stagnation des salaires dans le meilleur des cas .Etc ...

Hypothèse :Peut-être des ordres courent pour ménager la France dans les hedges funds anglo-saxon (tout est imaginable peut être ces gros investisseurs sont achetés autrement pour qu'ils ne fassent rien ) ? En effet au niveau géopolitique attaquer la France sur sa dette souveraine mettrait en péril la construction européenne .Visiblement les USA ont encore besoin de la construction européenne pour démanteler la Russie à moindre frais .Mais que ce passera-t-il le jour ou il n'en auront plus besoin ?Ce jour là . carte blanche sera donnée aux spéculateurs étrangers pour attaquer notre dette souveraine et ruiner le pays comme il le font actuellement avec la Grèce . Puis de nous racheter à vil prix .En tout cas .une situation incompréhensible de la part des marchés financiers pour leur clémence vis à vis de la France sur sa dette souveraine .

 
 

Ma conclusion : Pour les français : il vaut mieux que nous nous préparions à sortir de l'union européenne , avant que des fonds spéculatifs nous y forcent .Le talon d'achille de la construction européenne ce sera les dettes souveraines des états . Ils n'hésiteront pas à frapper parce que l'appât du gain sera plus fort !notre interêt national et d'anticiper le problème et de sortir .A savoir que ce sera juste un problème politique de résolu . En aucun . cela de résoudra les problèmes de chômage de masse et de vieillissement de la population .Autrement dit . cela va être mauvais pour nous mais cela évitera le pire !Prendre conscience que la prochaine attaque spéculative sera la bonne et cette fois nous embarquera au fond du trou .Existe-t-il une solution sans douleur?Probable que non . la seule chose qui reste c'est d'éviter le plus de tuiles possibles .

NB : -et pendant dans ce temps-là . le bon peuple regarde passer les trains et désinformé par le passage de la censure .Elle est pas belle la vie ?

-les cerveaux utilisés pour cette page  (Olivier Delamarche , Frederic Lordon , François Asselineau)

 

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>