Elections européennes

Texte publié avec l'accord de Jacques Delhay + quelques ajouts personnels .

Bonjour à toutes et à tous,
Dimanche 25 Mai, on va élire 74 députés Européens qui, comme leurs prédecesseurs et comme le prévoit le règlement de l'UE, ne serviront à rien d'autre que de paravent prétexte aux décisions prises par la commission Européenne composée de non élus et désignés par chaque Etat.

J'avais combattu de toute mon énergie le traité de Maastricht: mon sentiment était à l'époque qu'on acceptait de livrer notre pays à l'envahissement du pouvoir de l'Argent: je n'ai pas changé d'avis, et je considère que la France est en situation d'occupation qui laisse déjà des traces catastrophiques avec la dette et le chômage qui augmentent, les retraites et les services publics qui s'étiolent...Cette occupation là va laisser des marques de souffrance au moins aussi terrible, si ce n'est plus que les dégats d'une occupation militaire.A l'époque, seul le PCF, en tant que parti politique, se battait CONTRE l'Europe, et je me battais à ses côtés. Quand le Pays a été occupé par le pouvoir centralisé des banques aux ordres des plus grosses fortunes, on nous a dit qu'il "fallait faire avec !": c'est ce qu'a fait Petain sous l'occupation allemande: IL FAUT FAIRE AVEC ! Cela s'appelle entrer dans la collaboration, qu'on le veuille ou non.
Malgré le rejet massif (55%) de la constitution Européenne, on nous a servi le traité de Lisbonne en tous points conforme: c'est un véritable coup d'Etat qui n'a soulevé que des protestations de façade: la collaboration continue.
L'Europe oblige les Etats à passer par les banques privées pour financer leurs emprunts à des taux d'intérêt qui ne permettent même plus de rembourser le principal de la dette (* voir note ) . L'Europe garantit la libre circulation des biens et des personnes et à ce titre autorise sans retenue les délocalisations et les licenciements pour permettre aux financiers (qui se sont fait leur fortune sur le travail des ouvriers qu'on licencie) d'aller produire dans les zones à main d'oeuvre pas chère ! Mais cela ne suffit pas, l'Europe est sur le point de signer le traité de libre circulation avec les Etats Unis, et ceci avec la complicité de nos dirigeants d'aujourd'hui et d'hier...on va encore aggraver la mise sous tutelle des Etats Unis qui caractérise déjà l'Union Européenne.
J'entends tous les partis "intallés", de l'extrême droite à l'extrême gauche affirmer qu'ils vont "changer l'Europe" s'ils sont élus: ENORME MENSONGE ! Il faudrait pour cela qu'au même moment, sur le même sujet, il se dégage une majorité dans les 28 Pays membres pour imposer à leur gouvernement d'exiger la mise en place de la nouvelle disposition!...c'est IMPOSSIBLE !
J'entends certains comme le Front de Gauche ou le FN qu'ils vont désobéir à l'Europe ! Mais que signifie cela? Que s'ils sont au pouvoir, ils ne vont pas respecter les termes du contrat qu'ils ont accepté de signer avec les autres pays membres?
Quand on n'est pas d'accord avec les termes d'un contrat qui lie plusieurs parties, et que l'on n'a aucune possibilité d'en modifier les termes, on dénonce ce contrat : J'attends donc de tous ces gens soit disant RESPONSABLES de cesser de me raconter n'importe quoi et de dire s'ils restent dans l'Europe ou s'ils quittent l'Europe...S'ils y restent, ils respecteront les règles et l'appauvrissement du pays va se poursuivre, c'est aussi simple que ça.
Dans cette campagne, j'ai découvert une seule organisation politique qui dit clairement qu'elle a comme programme de SORTIR DE L'EUROPE: il s'agit de l'UPR: allez voir son site www.upr.fr et faites vous votre propre opinion : vous avez pu remarquer que pas une seule fois vous avez vu un débat avec la participation de François ASSELINEAU, fondateur et porte parole de ce parti: en effet il est interdit d'accès aux médias nationaux, car il est trop clair dans son propos, et on interdit ce débat ! Sous l'occupation Allemande le pouvoir en place appellait les résistants des TERRORISTES: aujourd'hui, on leur interdit l'accès aux médias, avec la complicité de TOUS LES PARTIS EN PLACE QUI RESTENT MUETS SUR LA QUESTION. Pourtant l'UPR a plus d'adhérents (5000) que le FN (2500) : ce dernier nous sature pourtantles antennes
 Pourtant, le traité Européen prévoit la possibilité pour chaque pays membre de sortir de l'Europe, dans le respect de sa propre constitution,en appliquant l'article 50 de ce traité. Ce n'est donc pas un crime d'Etat que de proposer la sortie pure et simple de l'UE et de redonner à la France la direction du Pays: ce n'est après tout que l'application du droit imprescriptible des peuples à disposer d'eux même ! C'est ce que je vais demander Dimanche en votant UPR.
Attention, je ne suis pas pour l'enfermement de la France sur elle même, mais pour des relations de Pays à Pays, sur des engagements réciproques et respectueux des intérêts de l'un de l'autre, mais qui excluent la mise sous tutelle d'un pouvoir autre que celui désigné par les Français.
Jacques DELHAY

*Ajout perso ; la situation est pire que cela .Non seulement , les états sont obligés de s'endetter auprès des banques commerciales (donc les états ont stratégiquement le dessous puisqu'ils sont en situation de "quémandeur" ).Mais pire , les banques européennes via leurs filiales ont la possibilité de se renflouer auprès d'une banque centrale étrangère :la FED .C'est du moins ce qu'a révéler le scandale du "FED LOAN DISCLOSURE " en 2008" .
Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *