4/Le phonique

L'isolation phonique ou acoustique d'un plancher

D'abord une question à   se poser .Pourquoi vouloir isoler des sons environnants un plancher ?
Bah oui ? Pourquoi hein ? Cela vous gratte les neurones ?

Exemple de mise en situation :
Votre nouvelle voisine , une superbe blonde platine aux gros seins a décide de recevoir dans sa suite parentale , un amant fougueux et bien membré .
Résultats des courses : piaillements , miaulements et soupirs toute la nuit .
Et vous pendant ce temps-là   évidemment ...?Ceinture...Rien ,nada , nothing et même niet (en russe)....
Heureusement , pour pallier à   ces petits désagréments de voisinage , le maçon , le technicien et
même l'ingénieur ont trouvés des solutions .Si...Si ...

Choisissez votre solution technique lorsque vous faites construire votre plancher dans la liste ci-dessous

Je veux m'isoler des bruits environnants et ne pas entendre ma voisine avec :

Une dalle flottante

ou un plancher loi de masse

ou un faux plafond avec de la laine de verre

 

Et les bruits d'impact me demandent les petits curieux ?

Exemple de mise en situation :

Le vieux garçon du dessus , un ancien sergent à   la retraite
n'arrête pas de frapper du talon gauche sur le plancher .(Une vieille habitude qu'il a contracté lors des ses camps d'entrainement en Afghanistan ). Comme il est insomniaque , le phénomène
se poursuit toute la nuit .
Que faire ? On ne peut rien lui dire car son art martial lui a appris à   viser systématiquement les couilles ...

Heureusement , encore une fois le maçon , le technicien, l'ingénieur et même l'architecte ont trouvé la solution:
Il suffit de glisser un assourd entre la dalle de compression et la chappe .Un assourd c'est un genre de polyéthylène que l'on étale avant de couler sa chape.

NB: petit rappel sur le plancher loi masse pour ceux qui choisirait cette
solution pour s'isoler du bruit .

Le plancher loi de masse est conçu avec un hourdis en béton plein de 6 cm de
hauteur + 14 cm de béton .

1ère conséquence le litrage béton étant cher , le plancher loi de masse etgénéralement onéreux par rapport à   un plancher poutrelles -hourdis dont la dalle de compression n'est pas trés épaisse .

2 ème conséquence

Le béton à   non seulement la capacité d'isoler du bruit mais c'est aussi un bon
coupe-feu .Un plancher loi masse est donc coupe feu au moins de 1 à   2 h .Toutefois le plancher loi de masse est plus utilisé pour
ces propriétés phoniques que pour ces propriétés coupe feu .Si on souhaite un plancher coupe feu 2 h , il existe d'autres solutions moins cher ,d'autres dimensionnements comme un hourdis de 8 cm creux + 12 cm de béton par exemple

3ème conséquence :

Les 14 cm de béton nécessite 2 nappes de treillis soudé .L'acier doit être bien réparti dans la dalle pour cela il faut écarter les treillis soudés
.Comment faire pour les écarter ?

C'est trés simple , il suffit d'utiliser des écarteurs de nappes .

O k, il est cher mais par contre pour isoler des sons c'est probablement lui le plus efficace .A confirmer

8 réponses à 4/Le phonique

  1. KurtMeyer dit :

    merci pour ces explications claires et qui demontrent qu'avec de l'humour on peut meme faire comprendre l'acoustique à  un technicien à  tendance perverse.. hop! dans les favoris.

  2. saltz dit :

    Je suis content que cela vous plaise .Avoir une liberté de ton est parfois délicat , pas possible de savoir comment cela va être pris par l'internaute ...Sans le visuel et la personne en face de soi , cela m'est déjà  arrivé que mes propos aient été trés mal acceptés .(J'étais dans mes petits souliers ...)

  3. laurent dit :

    Une entreprise à  coulé une dalle sur plancher hourdis. Lors du coulage une poutrelle à  céder! Ils ont dà» arrêté pour réparer la poutrelles. Qui peut me dire pour qu'elle raison ça a cédé? Et le fait de réaliser la dalle en deux fois n'à  aucune consequence par la suite? Merci et j'espère avoir été clair.

    • saltz dit :

      IL n'y a pas de réponse toutes faites sans aller voir directement sur le chantier .Cependant , dans la plupart des chantiers , les poutrelles cèdent à  cause d'un défaut d'étaiement .C'est la première chose à  regarder , le maçon a-t-il poser un nombre suffisants d'étais ? (consulter le plan de pose pour voir le nombre de lignes d'étais dessinées ) Les étais etaient-ils posés correctement sur une planche en bois à  leur pied et une bastaing sur leur tête ?
      Les étais étaient ils suffisamment grands et suffisamment solides pour supporter la charge ?
      Le seconde chose à  vérifier c'est l'épaisseur de béton qui a -été coulé et de le comparer avec l'épaisseur de béton préconisé .Si trop de béton est coulé alors les poutrelles peuvent casser à  cause du surpoids .
      plus difficile à  vérifier , le béton a-t-il été déposé d'un bloc à  un endroit du plancher pour ensuite être étalé ?Ce genre de manipulation peut casser des poutrelles .

      Par contre le fait de couler la dalle en 2 fois n'a pas vraiment de conséquence .

      NB : toutes les hypothèses n'ont pas été encore revues

      • disatamere dit :

        Non c'est tout-à-fait normal que 1 ou 2 cède, aussi couler la dalle en 2 fois n'a pas de vrai conséquence, si les maçons font comme ca, c'est qu'ils y savent. mais ce n'est pas très grave.

  4. mesa dit :

    Bonjour,

    L'architecte souhaite mettre en place un plancher loi de masse pour la séparation entre un entrepôt non isolé et un logement à l'étage. Je souhaite rajouter 2 épaisseurs de polystyrène pour l'isolation thermique. Parle t'on toujours de plancher loi de masse (qui est à mon sens non isolé? N'y a s'il pas une solution moins onéreuse afin d'obtenir des résultats comparables en terme de coupe feu, de thermique et d'acoustique.
    Merci

  5. saltz dit :

    Bonjour , oui nous parlons toujours de plancher loi de masse même si vous ajoutez dessus 2 épaisseurs de polystyrène .Toutefois dans l'étude il faut bien spécifié que vous faites une dalle flottante par dessus afin que son poids soit pris en compte .

    IL existe d'autres montages pour obtenir un résultat similaires. (j'aie bien fait 3 schémas différents regardez bien ) .Par exemple en sous face du plancher vous pouvez mettre un faux -plafond avec une plaque de plâtre + de la laine de verre qui fera office de coupe feu , de phonique (effet masse-ressort-masse) et thermique + "un plancher normal" .(et la dalle flottante n'a plus lieu d'être puisque l'isolaton thermique se fait avec la laine de verre) . Dans le 1 er cas vous ne comptez que du gros oeuvre , dans le second il faut compter du gros oeuvre et du second oeuvre .(faux plafond)

    A vous de faire le comparatif exact en terme de matériaux et de temps passé en main d'oeuvre .Quelquefois , lorsque tout est bien calculé , le résultat n'est pas toujours celui que l'on croit .Oui le 6+14 est cher mais l'autre avec son faux plafond et son temps de main d'oeuvre en plus alors là , il faut voir ...

  6. riols dit :

    Bonjour,
    Plusieurs points sur vos dessins apportent une réflexion.
    Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>