Le calcul des charges fixes G d'un plancher

Rappel :Les charges sont classées en 2 grandes catégories:
Les charges fixes notées G et les charges d'exploitations notées Q .

Pour faire simple et bref , le fond du problème pour dimensionner un plancher est de savoir ce qui va appuyer dessus .Le phénomène physique est la pesanteur .

Ce que vous devez vous poser comme questions stratégiques :

Qu'est-ce-qu'il va appuyer concrêtement sur mon plancher dans la vie de tous les jours ? (un fennwick , du personnel , des murs , des cloisons, du carrelage  ?Etc ...)

Pour l'instant laissons de coté , les charges d'exploitation .IL s'agit dans un premier temps de déterminer les charges fixes d'un plancher .Les charges fixes sont des charges immobiles , qui au contraire des charges d'exploitation sont des charges mobiles (vent , personnel , voitures etc ...) .

Pour les charges fixes , ce qu'il faut anticiper , ce sont le type d'objets immobiles qui appuient sur le plancher .Les cloisons sont -elles des charges immobiles ? Oui donc il est possible de classer ce poids dans les charges fixes .

Le travail préalable consiste à  déterminer tous les objets immobiles qui appuient sur le plancher .Les cas sont variés pour déterminer la valeur de G , il faut travailler au cas par cas et savoir concrètement ce que vous voulez construire dans la réalité .

Pour éviter , d'être trop compliqué, prenons le cas le plus classique .A partir de ce cas , il sera possible de faire des variantes pour affiner le résultat final de G .Ainsi dans la plupart des cas ce qui appuie sur un plancher (dalle de compression + poutrelles) c'est :

une dalle flottante (repère 2) + des cloisons (répère 3) + du carrelage (repère 1) .  (voir le schéma ci-dessous)

coupe plancher

repère 1 : le carrelage son poids est généralement (pas toujours) de 20 Dan/m² ou  20 Kg/m² = G1

repère 2 : la dalle flottante est constituée d'un isolant et d'une chappe en mortier .Pour connaître son poids il faut connaître le poids de l'isolant et le poids de la chappe .Physiquement la masse volumique du mortier est de 2200 Dan/m3 .Vous devez vous poser la question de l'épaisseur de votre chappe ?...Prenons une chappe en mortier de 6 cm d'épaisseur .Donc le poids de la chappe = 2200*0.06 = 132 Dan/m² ou 132 kg/m² .

(je considérerais le poids de l'isolant comme étant négligeable)

donc dalle flottante = 132 Dan/m² = G2

repère 3 : la cloison .En général (pas toujours ...) une cloison pèse 40 Dan/m² .Mais cela dépend en fait du type de cloison que vous allez poser .

Cloison = 40 Dan/m² = G3

Conclusion :

G total = G1 +G2 + G3 = 20 +132+ 40 =192 Dan/m² ou 192 Kg/m² .

Après tout dépendra de votre mode constructif .

Si vous avez un plancher chauffant alors il faut compter le poids des tuyaux et éventuellement de l'eau qui circule dedans ... G total sera > 192 Dan/m²

Si vous n'avez pas de dalle flottante mais seulement une chappe directement sur la dalle de compression et une chappe assez fine alors G total sera < 192 Dan/m² .Pour chaque modes constructifs , il faudra à  chaque fois refaire le calcul exact .

Remarque : le poids mort du plancher cad le poids des poutrelles + hourdis + dalle de compression avec treillis ne doivent pas être comptés dans les charges fixes . Par contre leur poids interviendront dans le calcul du dimensionnement d'une poutre .

Ce contenu a été publié dans Les news du plancher poutrelles hourdis. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

12 réponses à Le calcul des charges fixes G d'un plancher

  1. DIOUF dit :

    C'est interessent ce dedcriptif mais il est aussi important de donner les formules pour determiner l'epaisseur des dalle en plancher en fonction de la porteee

    • Choco dit :

      cela dépend :
      -du sens de portée de la dalle (longueur b, largeur a encore appelée portée)
      - les charges soient faibles ou fortes (dans un bâtiment si on a des charges de 3 KN/m² on peut considérer que ce sont des charges fortes).
      -Petite portée ou grande portée. On peut dire qu'on a de grande portée si a>6m.
      Si b>2a : La dalle porte sur un sens.
      Si b<2a : La dalle porte sur deux sens.
      --dalle isostatique (une seule dalle) portant sur un sens et faible charge petite portée : a/25
      --dalle isostatique portant sur deux sens et faible charge petite portée : a/35
      --dalle isostatique portant sur un sens grande charge forte portée : a/20
      --dalle continue (supérieure ou égale à deux dalles qui se suivent) portant sur un sens et faible charge petite portée : a/30
      --dalle continue portant sur deux sens faible charge petite portée : a/45
      --dalle continue portant sur un sens grande charge forte portée : a/25
      --dalle continue portant sur deux sens grande charge grande portée : a/40.
      Une fois avoir obtenu votre épaisseur de dalle pleine. Vous regardez sur le net le tableau des poids des dalles avec hourdies. Vous faites ce poids/poids béton armé.
      Exemple : poids 16+4 = 0,285 T/m². Poids béton armé = 2,5 T/m².
      épaisseur = 0,285/2,5 = 0,11 cm.
      vous voyez l'épaisseur de dalle hourdie la plus proche de l'épaisseur de dalle pleine que vous avez calculé plus haut et le tour est joué. Vous avez votre dalle avec hourdies.
      j'espère vous avoir aidé!

  2. De palo dit :

    Bonjour moi j'aurai juste voulus savoir si il était possible de faire un plancher sur poutrelle sachant que j'ai 7m80 dans le vide et t'il possible de le faire sans les doubler ?

    • saltz dit :

      Pas de réponse toute faite , il faut connaître les charges fixes et d'exploitation . Toutefois , avec 7.80 vide cela sera difficile de passer en poutrelles simples .

  3. deReboul dit :

    Bonjour,
    Dans le cadre d'un de mes EXO de BTS (Système Constructif Bois et Habitats), je dois démontrer que la charge uniformément répartie sur une solive suivant une combinaison:
    1.35g+1.5q=2.117KN/m, Je suppose qu'il faut trouver G et Q mais comment??

    • saltz dit :

      G c'est ce qui appuie sur les solives . Qu'est qui appuie sur les solives concrêtement , du carrelage , des cloisons , du lino ,du parquet ?
      G= poids du carrelage + poids des cloisons + poids du parquet + .... etc ...
      Q ce sont les charges mobiles (ex du personnel , une voiture etc ....) . La question est qu'es-ce-qui circule concretement sur le plancher bois
      susceptible de créer une usure de ce dernier ?

  4. jemli dit :

    je cherche un exemple de dimensionnement d'une poutrelle GF en béton précontraint

    • saltz dit :

      Bonjour , pour une poutrelle je ne sais pas les dimensionner .
      En revanche, les conventions entre les usines annoncent les dimensionnement des poutrelles .
      Cad que le nom de la poutrelle indique sa hauteur et le nb d'aciers dedans .

      Ex GF 113 . 113 se décompose comme ceci 11 pour la hauteur béton de la poutrelle et 3
      pour le nombre d'aciers que contient la poutrelle .

  5. Pouvez-vous me expliquer les charges (Dan/m²)

    • saltz dit :

      Grosso modo , les charges se classent en 2 catégories

      les charges fixes G en Décanewton par m2
      et les charges d'exploitation Q ou charges mobiles en Décanewton par m2 .

      la 1 ère étapes est de savoir les classer sans se tromper soit dans une colonne G
      soit dans une colonne Q .

      Les charges fixes c'est tout ce qui est fixe ex un mur ou une cloison
      Les charges d'exploitation c'est tout ce qui est mobile ex du personnel ,une voiture , un fenwick
      le vent etc ...

      Pour dimensionner , les bonnes questions à se poser sont :
      Qu'est-ce-qui va appuyer sur le plancher (ou sur une poutre , ou sur un mur etc ...)
      Si vous avez prévu de vivre avec un éléphant chez vous , il faudra en tenir compte .
      Ex je prendrais le poids de l'éléphant et je mettrais dans la colonne Q parce qu'un
      éléphant cela bouge)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>