La masse volumique et la masse surfacique des murs

Voici une liste de valeurs toujours très utiles pour calculer le poids d'un mur .Ces valeurs sont particulièrement indispensables lorsque le mur appuie directement sur le plancher .

Son poids se calcul en Dan/ml , on dit que c'est une charge linéaire .

Les masses volumiques les plus utilisées :

  • La masse volumique de la brique est entre 1800 et 2100 Kg/m3 ou 1800 et 2100 Dan/m3
  • La masse volumique du béton cellulaire 400 Kg/m3
  • le béton 2500 Kg/m3
  • le mortier 2200 Kg/m3
  • Brique verre n° 1  dimensions 0.19*0.19*0.032 poids 1.4 kg  masse vol = 1212 Kg/m3
  • Brique verre n° 2 dimensions 0.24*0.24*0.08 poids 4 Kg masse vol  = 868 kg/m3
  • Brique verre n° 3 dimensions 0.298*0.298*0.098 poids 7.2 Kg masse vol = 827 Kg/m3
  • Le sable humide 2000 Kg/m² (toujours pratique à savoir si l'on veut faire une petite plage sur son plancher)

Les masses surfaciques

  • parpaings creux 20x20x50 + enduit de 2 cm (archi classique)  310 Dan/m²
  • parpaings creux 15x20x50 + enduit de 2 cm    : 230 Dan/m²
  • parpaings plein 20x20x50 + enduit 430 Dan/m²
  • parpaings plein 15x20x50 + enduit: 340 Dan/m²

pour les briques pleines prendre les valeurs suivantes en masse surfaçique

  • brique pleine de 6.5*11*22 cm d'épaisseur : 200 Dan/m²  (utilisée couramment dans la région du nord; pour un parement de 11 cm d'épaisseur par exemple )
  • brique pleine de 22 cm d'épaisseur : 450 Dan/m²
  • brique pleine de 34 cm d'épaisseur :651 Dan/m²
  • brique pleine de 40 cm d'épaisseur : 760 Dan/m²

Pour les briques creuses (type wienerberger par exemple)

  • briques creuses   20x20x50 : 250 Dan/m²
  • briques creuses 20x25x50 : 280 Dan/m²
  • briques creuses 20x30x50 : 330 Dan/m²

Si vos murs sont en pierre de taille

  • pierre de taille épaisseur 25 cm  : 670 Dan/m²
  • pierre de taille épaisseur 37.5 : 940 Dan/m²

Pour des murs en moellons enduit sur 2 faces

  • épaisseur 37.5 cm 900 dAN/m²
  • épaisseur de 40 cm : 970 Dan/m²

Pour des mur en béton cellulaire enduit sur 2 faces

  • épaisseur de 25 cm : 260 Dan/m²
  • épaisseur de 37.5 : 390 Dan/m²
  • épaisseur de 40 cm : 420 Dan/m²

 

Exemple pratique :

Un mur de 2.50  ml de hauteur appuie sur mon plancher .Ce mur est un mur composite avec une brique parement de 6.5x11x22 + un parpaings creux de 15 cm (le poids de l'isolant collé sur le parpaings est négligé) .Quel est le poids au mètre linéaire du mur ou sa charge linéaire ?

Charge linéaire

Réponse :

La charge linéaire du mur composite est de :

(200 + 230)*2.5 = 1075 Dan/ml soit environ 1.075 tonne/ml

Ce contenu a été publié dans Matériaux de construction. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

79 réponses à La masse volumique et la masse surfacique des murs

  1. yardin dit :

    bjr je voudrais calculer le poid de mon mur mais je ne comprend pas votre systeme .
    mon mur mesure 5 mde large sur 5 m de haut avec une epaisseur de 40 cm en brique rouge pleine

    • Patrick dit :

      brique pleine de 40 cm d'épaisseur : 760 Dan/m²

      Soit votre mur de 5m x 5m = 25m²

      25m² x 760Dan/m2 = 19000 Dan = 19 Tonnes

      Sauf erreur de ma part.
      Cordialement.

      • saltz dit :

        Oui , nous sommes d'accord j'aie marqué
        "760*5*5 = 19 000 kg concentré en son point de gravité ."

        et 19 000 kg = 19 tonnes nous trouvons le même résultat

        (1 dan = 1KG)

        Toutefois , je rappel que cette donnée de 19 tonnes n'est pas utilisable dans
        la réalité (pour une descente de charge par exemple) .
        La donnée qu'il faut utiliser dans l'optique d'une descente de charge
        c'est 3800 Dan/ml

  2. saltz dit :

    Bonjour , le poids d'un mur se calcule en Kg/ ml ou Dan/ml et non pas en Kg tout court .
    En kg/ml car le poids d'un mur se repartie sur toute la longueur .Si le mur etait assimilable à un point comme son centre de gravité alors le poids se calculerait en kg .
    Mais là le poids est étalé tout du long .

    Soit la masse volumique de la brique pleine de 40 cm = 760 Dan/m²

    Alors poids mur en Dan/ml = 760*5 de hauteur (et pas la longueur ni l'épaisseur) =3800 Dan/ ml = 3800 Kg/ml

    NB : - vous confondez la largeur et la longueur .Votre mur fait 5 m de longueur et pas 5 m de large . Epaisseur = largeur votre mur fait 40 cm de large et pas 5 m (une petite imprécision de vocabulaire )

    -Si votre mur etait assimilable à un point par ex vu de trés trés loin alors le poids de votre mur serait 760*5*5 = 19 000 kg concentré en son point de gravité .

  3. Paul Anne dit :

    Bonjour, Je suis traductrice et ai besoin d'une précision... Quelle est la différence entre la masse volumique et la masse surfacique? Merci pour votre aide!

    • saltz dit :

      Bonjour , c'est de la physique appliquée au bâtiment .La physique décrit de manière classique le monde selon un système en 3 dimensions .(x, y , z) ou (longueur ,largeur , hauteur)

      La masse volumique est en kg/m3 (degré 3)
      La masse surfaçique est en kg/m² (degré 2) (pour faire bref la masse surfaçique , c'est la masse étalée sur la surface)
      La charge linéaire est en kg/ml (degré 1)
      Une charge ponctuelle est en kg (degré 0 en m)

      Dans le bâtiment , selon les objets que l'on manipule , il faut choisir parmi les 4 cas ci dessus .

      Une cheminée sera assimilée à une masse surfacique (2 d)
      Un mur sera assimilé à une charge linéaire (1 d)
      Un poteau sera assimilé à une charge ponctuelle en kg . ( 0 dimension en m)

      Quand on connaît une masse volumique et pas la masse surfacique , il faut multiplier
      par une dimension (longueur , largeur ou hauteur) pour l'obtenir . Encore faut-il choisir la bonne dimension .
      (2 chances sur 3 de se tromper)

      • saltz dit :

        Autre exemple :

        Vous avez un poteau en béton de 0.2x0.2x2.5 et vous connaissez seulement la masse volumique du béton cad 2500 Kg/m3 .

        Le poteau est assimilé à une charge ponctuelle (degré 0 en m) .Comment passer du degré 3 de la masse volumique au degré 0 ?

        Charge ponctuelle poteau = 0.2x0.2x2.5x2500 = 250 kg

    • Alls dit :

      Bonjour Paul:
      la masse volumique c'est la masse par unité de volume et la masse surfacique c'est la masse par unité de surface.

      • saltz dit :

        C'est la masse répartie sur un 1 m2 .Si j'estime que 1 m2 = 1 unité alors oui il est possible dire qu'il s'agit de la masse par unité de surface

  4. Pontien Ntuzwenimana dit :

    Bonjour,
    Je me présente devant votre haute autorité pour vous demander si vous pourriez me dire la masse approximative des aciers dans un mètre cube du béton lors de la fabrication du béton armé et selon le dosage du ciment.
    Je vous souhaite bonne réception, de la part de Pontien Ntuzwenimana

    • saltz dit :

      Attendez , je suis loin d'être une "haute autorité" , je ne suis même pas ingénieur .La première question à se poser , c'est quel type d'objet vous voulez construire ? Une poutre , une semelle , un poteau , un linteau , un voile ,un mur de soutènement ? A chaque objet correspondra un dosage spécifique en aciers ...Pour répondre à votre question , je dirais pour un m3 de béton , l'acier occupera entre 0.5 et 0.6 % du volume de 1 m 3 . 0.6%*7800 Kg/m3 (masse volumique de l'acier) = 46.8 kg .
      Dans un m3 de béton vous aurez environ 47 kg d'aciers à répartir uniformément pour un objet type poutre .C'est évidemment un calcul à la louche que je peux pas justifier selon les normes du béton armé .
      ex Si c'est pour un mur de soutènement , ce sera beaucoup plus que 47 kg d'acier /m3 de béton

  5. Cyril dit :

    Bonjour, et merci pour ce site très intéressant. J'ai pour projet de faire une ouverture de garage sur la façade d' une grange (20m de facade sur 7m pignon, hauteur facade env 4m50, hauteur pignon env 8m) avec un mur 33 cm d épaisseur en brique pleine, pour une largeur de porte de 3m j'envisage poser 2 ipn de 20cm de haut côte à côte( sur l épaisseur du mur) de 4m de long. Donc 50 cm d'assise de chaque côtés soit une surface de 1650 cm2 x2. Il restera en charge 2,5m de mur au dessus du linteau en ipn. Si je veux calculer la charge que devra supporter chaque assises il faut donc calculer la masse du mur qu'il reste au dessus + les ipn et la toiture bien sur. Est ce que le fait que le mur soit ancien joue sur le calcul(porosité de la brique et des joints). Comment savoir si les fondations sous les assises va suppporter la modification?
    Merci pour vos réponses

    • saltz dit :

      Avec un IPN ou une poutre , il y a un effet de levier lors du calcul des charges

      Charge totale = (poids toiture + poids du mur + poids de l'IPN) * Longueur de l'IPN/2

      Le problème n'est pas vraiment la résistance de la fondation mais plutot la résistance du mur au 2 points d'appuis de l'IPN .
      En fait l'IPN dévie la descente de charge sur les cotes .Comme il s'agit de rénovation aucun poteau n'a été prévu aux appuis de l'IPN .
      Il faudrait suppléer à cette absence en mettant un sommier .Ou alors vérifier que les briques pleines puissent encaisser l'appui de l'IPN sans
      s'écraser .

      Le fait que le mur soit ancien ne joue pas sur le calcul , prenez la masse volumique de la brique pleine*0.33*2.5 = charge linéaire du mur .
      Dans l'article nous avons la masse surfaçique (et pas volumique ) pour une brique pleine de 34 cm de 651 DAn/m² .
      Vous faites 651*2.5 = 1627.5 Dan/ml ou 1627.5 kg/ml pour votre mur .C'est le poids de votre mur ...

      AU niveau de votre fondation , le fait d'ouvrir le mur "soulage" sa charge mais le problème de que vous pouvez rencontrez .Si vos fondations
      ne sont pas assez profondes en hiver en période de gel , le seuil du garage va "gonfler" et vous forcerez pour fermer votre porte .
      En utilisant , une porte à bascule vous masquerez le problème mais si c'est des rails au sol pour votre porte .Alors là ...

  6. Cyril dit :

    Merci pour cette réponse
    Pour les briques pleines j'ai trouvé une résistance à la compression de 20kg/cm2 soit 33T sur chaque assises.Donc la brique doit supporter l ipn Je trouve ça énorme quelqu'un saurait valider mon calcul? Par contre je ne sais pas à quoi correspond un sommier?

    • saltz dit :

      F =2 000 000 * 0.165 = 33T pour un IPN or il y en a 2 donc 33*2 = 66 T .Le calcul est juste mais je pense que ce n'est pas le bon ordre des calculs .

      ( Poids IPn 200 dAN/m² au pif + 1627.5 mur de 33 + 1000 de toiture au pif ) * longueur IPN 4/ 2 = une force de 5655 Kg pour un appui de 2 IPN

      1er résultat pressions à un appui = 5655*10 / (2 *0.1650) = 171363 Pa = 0.171 Mpa Cette première pression est à comparer à avec la résistance à la pression
      de la brique pleine soit 20Kg/cm² soit 2 Mpa

      MAIS 2 Mpa ne peut être utiliser directement , il faut lui appliquer un coefficient global de réduction C = 8 (C est à valider j'aie pris C = 8 qui correspond à du parpaings admettons C = 9 pour la brique pleine

      Donc résistance réelle à la pression d'une brique pleine = 2 Mpa/9 = 0.22 Mpa = resultat n°2

      Maintenant , il est possible de comparer le résultat n°1 avec le résultat n°2

      Soit 0.22 Mpa > 0.171 Mpa (facteur de * 1.28 seulement )la brique résiste mais ce n'est pas spectaculaire comme la force de 33 Tonnes contre la force réelle de
      5655 Kg qui n'applique aucun facteur de réduction et qui n'est pas la bonne approche .

      Ci dessous un lien explicatif
      http://www.blocalians.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=39&Itemid=58

  7. Paemelaire dit :

    pour un mur beton de 15 d'epaisseur ouverture 2500 x 2100 que conseiller vous comme linteau

    • saltz dit :

      pas de réponse toute faite , il faut regarder les plans et calculer la descente de charge .
      Toutefois , une poutre de section 15*25 de hauteur me parait le minimum .

  8. Christophe dit :

    Bonjour,

    Comment rapproche t-on la masse linéique à lacharge admissible au m² ?

    Mon cas :
    je souhaite monter un mur en brique de verre de 1,6 m avec soubassement en béton cellulaire ép10.
    J'arrive à une cloison de 182 kg en ayant pris le poids des briques, du kit de montage yc colle et joint, des carreaux en béton cellulaire.
    Le sol : "plancher en hourdis ciment avec nervure en béton armé et dalle de compression calculé pour une surcharge de 250 kg/m²"

    Mes 182 kg devraient-il être répartis sur 0.73 m² soient pour une longueur de 1.6m, une largeur de 0.45 m ?

    La cloison reposerait en réalité sur 1.6 m x 0.10 m, soient 0.16 m² ...

    Est-ce la bonne approche ? J'ai un doute entre une charge répartie et l'effet de "poinçonnement"

    Pour compléter,
    - la cloison serait parallèle à un mur de refend / porteur et distante de 1m de celui-ci.
    - Elle serait adossé à un mur de cloisonnement en "aggloméré de creux de 10".
    - autre charge permanentes sur les m² autour de la cloison : un clic-clac .

    Merci d'avance pour vos avis éclairés.

    • saltz dit :

      Quelle est la hauteur du mur de soubassement en béton cellulaire et quelle est la hauteur du mur en pavé de verre ?
      Pour ce type de cloison lourde ne pas rester en calcul de charge répartie sur la surface mais prendre une charge en Kg/ ml .
      A contrario des cloisons légères sont cette fois en kg/m² est oscillent souvent entre 40 Kg/m² et 100 kg/m² qui sont eux même
      compris dans les 250 Kg/m² que vous annoncez généralement comme ceci en G fixe 250 = 40 de cloisons + 20 de carrelage + 190 d'épaisseur de dalle
      flottante .

      Considérons que la hauteur de la cloison lourde totale soit 2.5 ml de hauteur , pour simplifier je met tout le mur en verre comme cela je vois
      un peu plus large parce que le verre est plus lourd que le béton cellulaire .Autre hypothèse masse volumique du verre = 2500 Kg/m3 comme le
      béton voir légèrement plus .

      Poids de la cloison lourde = 2500 * 0.1 d'épaisseur * 2.5 de hauteur = 625 Kg/ml (bonne approche)
      Pour passer de la charge linéique à la charge admissible/ m² ,il y a juste un degré en plus 2500 * 2.5 = 6250 kg/m² !! Ce n'est pas la bonne approche

      Rappel :- installer votre cloison lourde sur votre dalle de compression et pas directement sur la dalle flottante
      - le clic clac se met dans les charges d'exploitation et pas dans les charges fixes

      • Christophe dit :

        C'est une construction existante. La cloison sera sur la dalle immédiatement après dépose du parquet.

        La cloison fera 182 kg :
        - 2,6 carreau de béton cellulaire ep 7 à 15.6 kg le carreau = 41 kg pour une dimension de L 1.6 x h 0.6 m
        - 56 briques (8x7) à 14k/6pcs = 131 kg
        - le kit de pose block lock pour 56 briques = 10kg

        Seuls manquent la colle pour les carreaux béton cellulaire + enduit + peinture.
        La cloison totale ferait 1.6m de long, hauteur ~2m, largueur au sol 7 cm.

        On est donc plus au alentour des 125 kg/ml, non ?
        La surcharge de 250kg/m² est issue du cahier des charges du batiment. (construction existante de 1964).
        Je suis au 3ème étage.

        • saltz dit :

          Je prend comme hypothèses : - masse volumique du béton cellulaire 41/(0.6*1.6*0.07) = 610 Kg/m3
          - masse volumique du verre : selon vos dimensions volume du mur de verre = 0.07*1.4 hauteur du mur de verre*1.6 = 0.1568 m3
          donc masse volumique du verre = 131 kg / 0.1568 = 835.45 Kg/ m3 j'en déduis que les pavés de verres
          ne sont pas pleins mais doivent avoir du vide dedans .

          poids de la cloison = 610*0.6*0.07 + 835.45*(2-0.6)*0.07 = 107 Kg/ml

          • saltz dit :

            Donc je maintiens mes dires pour les cloisons la bonne approche est plutot de calculer la charge en Kg/ ml .

            Ensuite toujours pour les cloisons et uniquement les cloisons pour passer de la charge linéique à la charge surfacique ,
            les mathématiques de base ne permettent pas d'arriver au résultat .
            Selon , les logiciels spécialisés mais je n'aie pas le calcul qui va avec
            1/Calculer le poids au ml d'une cloison
            2/Ensuite utiliser les transformations suivantes (dixit logiciel KP1 "planet" spécialisé sur le sujet)
            si poids au ml < = 100 kg/ml alors masse surfaçique de la cloison = 40 Dan /m² si poids au ml <= 250 kg/ml alors masse surfaçique de la cloison = 100 Dan /m² si poids au ml> 250 Kg/ml alors pas de transformation en masse surfacique autorisé utiliser obligatoirement la charge linéaire en Kg/ml
            Et ce tableau est valable que pour des cloisons ou des murs non porteurs (pas pour le revetement style carrelage , les dalles flottantes ou chapes
            et autres charges .La transformation masse volumique vers masse surfaçique n'y posant pas de problème au contraire des cloisons

            Dans le tableau , je n'aie hélas pas la formule exacte qui permet de transformer la masse linéique (ou charge linéaire) vers la masse surfaçique
            Cela doit être une formule alambiquée du BAEL avec des coefficients de réduction

          • saltz dit :

            Conclusion pour votre cloison :

            poids au ml de la cloison = 107 Kg/ ml
            J'utilise la transformation si poids ml de cloison <= 250 Kg/ ml alors poids de la cloison surfaçique = 100 Dan/m² Donc je retiens la valeur de 100 Dan/m² pour votre cloison de beton cellulaire+verre Ensuite je calcule G charges fixes = 100 de cloisons + 20 de carrelage + 2200 *0.06 de dalle flottante épaisseur 6 cm = 252 Kg/ m2 ( 2200 etant la masse volumique du mortier et pas du béton) 252 = environ les 250 Kg/m² issue du cahier des charges du batiment . Et donc à un chouia près cela passe . Le poids de la cloison peut être encaissé par le plancher . Il y a un petit manque de rigueur au niveau des transformations mais je n'aie pas trouvé mieux .Des formules me manquent encore pour avoir la démonstration exacte .

  9. Jose Luis dit :

    Mon maçon me conseille de remplacer un plancher bois a l´etage par un plancher beton dans une maison anciene plus ou moins 50m2. Le probleme c´est que dans son devis il utilise un mur de siporex de 15cm d´epaisseur pour appuyer le plancher en beton pour eviter des poutres IPN ou un plancher qui soit tres haut puisque nous avons 6,5ox8m
    Ma question est la suivante: un mur en siporex de 15cm peut-il etre consideré comme un mur maitre? Moi cela me semble dangereux. Merci de me repondre

  10. saltz dit :

    Bonjour , excuses pour le retard , je n'avais pas vu votre demande .
    Oui un mur siporex de 15 cm peut être considéré comme porteur ou maitre .
    Cependant en terme de charge , il ne doit pas encaisser plus d'un plancher + une toiture ni être en contact direct avec la pluie .(Parement obligatoire contre la pluie , l'enduit ne suffit pas) . C'est surtout la conception des fondations sous le mur qui est un point délicat et pas le mur en lui même .

  11. odi dit :

    je veux faire la conception du caniveau d'hauteur 80 cm et la distance entre paroisest de 70 cm longueur de 20 m pour determiner les armatures a utiliser dans la dalle radiere et aux colonnes distant de 2 m

    • saltz dit :

      Les informations sont insuffisantes pour répondre à votre question désolé . Pour votre projet , présenter un plan à un bureau d'étude .
      En parlant de radier , j'en déduis que la réaction du sol est mauvaise donc méfiance ...

  12. Dily dit :

    Bonjour,
    Je voudrais savoir si possible le poids surfacique des éléments suivants:
    - briques creuses de 15*20*40
    -briques creuses de 20*20*40
    -briques creuses de 10*20*40
    -briques pleines de 15*20*40
    -briques pleines de 20*20*40
    -briques pleines de 10*20*40
    -Plancher à corps creux de 15+5 et de 20+5 selon les normes de l’Euro-code 2.

    Bien merci à vous.

  13. nath 39 dit :

    Bonjour,
    À la lecture des commentaires précédents , un doute m'assaille. Prévu semaine prochaine : montage d'une cloison de béton cellulaire 2.70 m par 2.70 m épaisseur 10 cm intégrant une porte de 1 m sur 2 m.
    Le tout sur un plancher d'étage de maison ancienne avec rien à l'étage inférieur. Poids total de la cloison : 500 kg environ . .. Qu'en pensez-vous ?

    • saltz dit :

      Cela fera environ 280 Dan/ml qui appuiera sur le plancher .C'est une cloison lourde mais hormis si la portée du plancher est trés grande (>6.00 ml) , il n'y a pas d'inquiétude à se faire ...

  14. nath 39 dit :

    Merci beaucoup de votre réponse,
    L' étage fait environ 10m sur 4m et a la forme d'un C avec une cage d'escalier de 2m sur 2m. Donc deux espaces de 4 m sur 4 relié par un espace de 2m sur 2. La cloison avec la porte sert à fermer l'étage de la cage d'escalier.
    Je ne sais pas si c'est clair ?
    Donc cela fait plus de 6m... faut-il alors un renfort en dessous ?
    Merci encore à vous

    • saltz dit :

      Heu non , ce n'est pas clair du tout . Pour répondre correctement , il faut fournir le plan architecte ...Dans le batiment point de littérature , des plans et des croquis uniquement .
      Le format d'un blog n'est dont pas toujours adapté !

  15. nath 39 dit :

    😊 je m'en doutais un peu ! Mais pas de plan, je ne sais pas comment sont positionnées les poutres faisant le plancher et à moins de le démonter difficile de savoir.

    • saltz dit :

      Pas de raison de s'inquiéter outre mesure car le béton cellulaire est parmi les matériaux les plus leger .

      Passez en cloison de 7 cm et pas 10 cm pour alléger encore un peu ...

  16. nath 39 dit :

    Trop tard ... enfin les carreaux sont achetés on va revoir ça demain avec mon collègue.
    Merci encore à vous de vos réponses :-)

  17. Sebmouth dit :

    Bonjour,je voudrai savoir si 2 HEA de 200 par 6m40 peut soutenir un mur en pierre(forme triangle isocèle) de 3,70m/3,70m de base 5,80m et de hauteur perpendiculaire à la base 2,50m!!epaisseur du mur 55cm..voila je vous remerci de vos réponse

  18. Monrose dit :

    bonjour
    je souhaiterait faire un aménagement dans une pièce de ma maison à l'étage(masion construite en 2008), mais je souhaiterai avant tout savoir si mon plancher en béton supporterait cet aménagement.
    Mon plancher en béton est composé de poutrelles béton, hourdis CIMENT type FEDER ou similaire 16 +4, dalle de compression béton B25 dosé à 350 kg(soit une résistance de 25MPa à 28 jours) armé d'un treillis soudé 200mm*200mm de diamètre 4.5.
    Je souhaite construire un mur de béton cellulaire de type "ypong caropro" de 3 m46 pour partager ma pièce en 2 partie de dimensions différentes(1 carreau mesure L 62.5cm, H50cm, épaisseur 10)
    Selon le site Ypong, le poids en oeuvre d'un tel mur sur une hauteur de 2.50m, soit ma hauteur de plafond, est de 138kg/ml ).
    Dans une des pièce (2.47m*3.47m*2.2m*3.46m), je souhaite construire une "boite dans la boite" composé d'une structure bois doublée de placo(2 couches) osb et laine minérale afin d'insonoriser cette pièce.
    comment savoir si ce plancher supportera cet aménagement??

  19. saltz dit :

    Sortez les plans d’exécution de la maison si vous les avez . En particulier le plan d’exécution du plancher concerné . Ensuite muni de ce plan d’exécution datant de 2008 ,donnez le à votre marchand de matériaux , expliquez lui votre problème et il se chargera de donner les plans à son bureau d'étude .
    Si vous n'avez plus ce plan , alors il faut reprendre les cotes sur le terrain et repérer la structure porteuse et le sens de portée des poutrelles .Puis donnez ce nouveau plan .

    Au juger avec un 16+4 cela passera largement (moins sur avec un 12+4) .
    Je confirme qu'il s'agit bien de cloison lourdes en béton cellulaire et en ossature métallique + 2* placo+ LDV et leurs poids oscillera entre 100 et 140 kg/ml .Par défaut , les études de plancher ne sont pas étudiées pour recevoir des cloisons lourdes sauf si le client le précise dés le départ .

    Dans tous les cas , votre plancher ne tombera pas . Simplement il fléchira et créera à la longues des micro-fissures en sous faces . (Si vous avez un faux plafond , vous ne verrez pas ces micros fissures) . Sur le dessus du plancher , le risque est que le carrelage saute .

    Un peu les mêmes conseils que Nath39 ci dessus ...

  20. benoit dit :

    Bjr,moi g un pb, je voudrais savoir si je peux mettre un aquarium de 480 litres sur 4 murets.un muret est constitue ainsi:8 parpaings creux remplis de beton allonges (mesure d'un parpaing: 20*10*40) entre parpaing il y'a du mortier.merci de votre réponse

  21. saltz dit :

    Les 4 murets peuvent largement recevoir un aquarium car les murs d'une manière générale résistent bien à la pression à conditions de bien la répartir le long des parpaings .

    http://www.leplancherpoutrelleshourdispourlesnuls.com/resistance-ecrasement-mur/

    Ce qui est moins sur c'est ce qui se trouvent en dessous des 4 murets .(le plancher qui recoit les 4 murets) .Ce dernier peut fléchir par exemple ci c'est un vieux plancher bois ou béton) . Cela ne tombera pas mais sur le long terme (10 ans) le carrelage ou autre revêtement autour des 4 murets finissent par se fissurer .

    Poids total en DaN/ml = poids murets + poids aquarium/2 =136+ 480/4 = 256 Dan/ml .
    C'est en effet plus qu'une cloison lourde (env 100 Dan/ml) .Donc encore une fois vérifier le plancher support des murets , sa nature et son sens de portée .

    Perso , je pense que je n'aurais construit que 2 murets soit Poids total en DaN/ml = 136+ 480/2 = 376 DaN/ml si l'aquarium le permet évidemment .

  22. chloé dit :

    bonjour, j'ai une petite question: pour calculer la charge en kg/ml afin de choisir la taille de l'ipn adapté, il me manque la référence kg/ml d'une dalle béton armé 10cm d’épaisseur pourriez vous m'aider?
    merci d'avance

  23. chloé dit :

    *j'ai oublié de préciser je parle de la dalle de l'étage

  24. saltz dit :

    Une dalle en béton armé se calcule plutôt en Dan/m² et pas en Dan/ml
    puis doit être mis dans les charges fixes G . Autrement dit il y a des étapes de calculs avant d'arriver en DAn/ml sur l'IPN .

    Utilisez la formule suivante

    (G + Q ) * (longueur 1 + longueur2)/2 = charge en Dan/ml appuyant sur l'IPN

    Que contient G ? G contient votre dalle en béton armé de 10 cm mais pas seulement probablement qu'il y a aussi du poids de cloison et du poids de carrelage .
    On sait que la masse volumique du béton est de 2500 kg/m3
    Donc votre dalle BA = 2500*0.1 = 250 DaN/m² ou 250 Kg / m2

    G = dalle BA + poids cloisons + poids carrelage = 250 + 40 en général + 20 en général ) = 310 DaN/m2

    soit poids sur l'IPN en Dan/ ml = (G + Q ) * (longueur 1 + longueur2)/2 = (310 + 150 en général mais pas tjs )* (longueur 1 + longueur2)/2

    ou (longueur 1 + longueur2)/2 est la moyenne des portées de part et d'autre de l'IPN .

    J'espére que c''est vraiement une dalle BA et pas un plancher poutrelles entrevous avec 10 cm de béton dessus sinon il faudra aussi ajouter le poids mort de l'entrevous et de la poutrelle .

  25. prosper banga dit :

    bonjour tout le monde. je suis cobtent de rencontrer ce reseau de tchat sur les questions d ingenièrie. et je m en vais pour demander de m explique comment faire la descente de charge pour une maison en etage et plus de precision sur le poids volumique de la toiture???? merci

    • saltz dit :

      http://www.coinduprojeteur.com/ cliquer sur documentation puis descente de charge .

      Sinon un principe de base est de transformer des masses volumiques en kg/ m3 en kg ou tonne dans les fondations .

      IL faut user d'étapes intermédiaires pour passer des kg/m 3 en kg/m2 (ou DaN/m2) puis au kg/ml et enfin obtenir des kilos .

      Avant de faire une descente de charges complètes sur les fondations , le mieux est de maitriser
      les descente de charges d'un plancher sur
      une poutre ou un mur . 1 er calcul la formule de base étant en plancher poutrelles hourdis : (G+Q+poids mort plancher) * longueur poutrelles/ 2 = résultat en DaN/ml

      2 ème calcul de base pour un mur en béton sachant que la masse volumique du béton est de 2500 Kg / m3

      Soit un mur de 2.50 ml de hauteur*0.2 d'épaisseur donc poids d'un mur en DaN/ml = 2500*0.2*2.5 = 1250 DaN/ml

      Avec le 1 er (plancher) et le 2 ème calcul (mur) , il est possible de les additionner et cela constitue une "mini descente de charge"

      POur la toiture , il faut additionner le poids de chaques matériaux + les charges climatiques

      (poids tuiles en DaN/m2 + poids fermette bois en DaN/m2 +poids neige DaN/m2 + poids vent DaN/m2)* longueur rampant * sin (angle de la toiture) pour obtenir
      un résultat en DaN/ml)

      Quand vous ne connaissez pas les poids en Dan/m² vous pouvez les trouver à partir des masses volumiques en DaN/m3 (voir masse volumique du bois , masse vol
      de l'ardoise , masse vol de la tuile mécanique etc ...)

      après de proche en proche , il faudra arriver jusqu'aux fondations ....

  26. monrose dit :

    Bonjour
    Je possède une maison individuelle construite en 2009.
    Je souhaiterai insonoriser une partie d'une pièce se trouvant à l'étage de ma maison. La pièce(15m2) doit être séparer en 2 par un mur la partie à insonoriser mesure 3.47m*2.47*4m*2.20mn, la hauteur de plafond est de 2.50m.
    Je dois y construire un système de "de boite dans la boite" à base de placo triple épaisseur + laine de roche pour les murs et de solive +laine de roche + aggloméré pour le plafond et le sol.
    Mais ce qui m’inquiète le plus est le poids du mur qui sera construit en béton cellulaire(10cm). Une fenêtre fixe de 1.5m*1.5m en double vitrage et une porte standard avec bâti seront fixées sur ce mur haut de 2.5m, long de 4m de hauteur,e épais de 10 cm.

    Sur les documents de la maison, il y est décrit le plancher de l'étage comme étant un" plancher fait en poutrelles béton, hourdies ciment type FEDER ou similaire, 16+4 , avec dalle de compression béton B25 dosé à 350kg(soit une résistance de 25Mpa à 28 jours) armé d'un treillis soudé de 200mm*200mm et de diamètre 4.5.

    * comment calculer le poids du mur en béton cellulaire?
    * comment calculer ce que peut supporter le plancher de mon étage?
    * me restera t il assez de marge pour construire ma"boite dans la boite"?
    vore aide sera très utile afin de calculer approximativement la charge supportée par mon plancher en béton.

  27. Bonjour,
    je dois ouvrir un mur de brique pleine épaisseur 40 cm .
    Mon ouverture doit faire 3 mètres de large et 2000 de haut sachant que le mur dans sa totalité fait 8 mètre de haut et mètres de large.
    j'ai prévu deux fer mis cote à cote.( fer de type HEB 200)
    Est ce suffisant?
    Merci de votre réponse.

    Cordialement.

    • saltz dit :

      Bonjour , je n'aie pas d'abaque sur les fers HEB 200 .Cependant ,je pense que vous passez largement
      car les HEB métalliques peuvent reprendre beaucoup plus que les poutres béton .
      Alors 2* HEB cote à cote je pense que vous êtes tranquille ...
      De plus une ouverture de 3 m c'est une ouverture standard , rien d'exceptionnel .
      Cela serait une ouverture de 6 m , il faudrait se poser plus de question .

  28. Lilith dit :

    Bonjour, je souhaite faire un calcul de charges mais je ne suis pas très douée avec toutes vos formules. Pouvez vous m'aider ?

    Cordialement

    • saltz dit :

      Bonjour , je suis désolé mais je suis déjà sur-sollicité un peu partout ...
      Cependant une première formule de base c'est (G+Q+pm plancher)* (l1+l2)/2 .Si vous ne maitrisez pas cette formule de base
      ce n'est pas la peine de continuer la descente de charges .

      (l1+l2)/2 représente concretement la moitié d'un plancher qui est ramené sur une poutre ou un mur de part et d'autre
      ou l1/2 + l2/2 l1/2 = la moitié du poids d'un plancher disons à gauche du mur et l2/2 la moitié du poids d'un plancher à droite du mur ...

  29. loic dit :

    bonjour ,
    nous allons agrandir une ouverture dans un mur porteur et passer d'une porte fenêtre de 1.40m à une ouverture de 3.4 m de portée . Le linteau actuel est coulé dans la masse avec le chaînage horizontale de la maison ( année de construction 1980 ). Dans les devis reçus des artisans , certains veulent poser un profilé métallique type HEA ou HEB pour renforcer ce chaînage , et un autre ne renforcera pas la portée de la nouvelle ouverture , affirmant que le dimensionnement du chaînage horizontal de la maison ( hauteur 45cm largeur 22cm ferraillage ???) est suffisant pour reprendre la charge due par la nouvelle ouverture de 3.40m ( un plancher habitable dans les combles ainsi que la toiture reposent sur le mur porteur pour lequel nous souhaitons faire les travaux ) . Pensez vous qu'effectivement le chaînage à lui seul ( sans connaissance du ferraillage de celui ci ) est capable de supporter de telles sollicitations ? merci par avance de votre réponse
    loic

    • saltz dit :

      Bonjour , il doit y avoir confusion dans les termes car un chainage horizontal de 22 cm*45 cela n'existe pas .
      Si 45*22 cm correspond plutot à l'imposte et que ce n'est pas ferraillé alors le chainage horizontale ne reprendra rien du tout .
      un chainage horizontale dans la plupart des cars c'est 2 filants de diamètre 10 (sauf en sismique) , cad pas grand chose .
      Un chainage horizontal est fait pour empêcher les murs de s'écarter par une poussée horizontale . On dit aussi "ceinture" , la ceinture horizontale .

      UNe poutre en revanche reprend des poussées verticales .Avec des HEA , HEB vous serez tranquille ...

  30. Cyril dit :

    Bonjour,
    Peux-t-on considérer dans certains cas une section de 60 cm en béton cellulaire d'épaisseur de 10cm comme porteur d'une pourte maitresse. Ce n'est pas la seule section portante. On me propose de tout casser (je l'ai fait recement pour augmenter la portance dans le prolongement du mur de refend en brique d'origine) pour remplacer par une épaisseur de 15cm.
    Merci de votre avis.
    Cordialement.

    • saltz dit :

      Un mur porteur c'est minimum 15 d'épaisseur . En aucun cas un bloc de 10*60 en béton cellulaire ne peux recevoir une poutre .
      (des carreaux de 10*62.5 ce sont des cloisons seulement )

      Autre précision un mur de 15 d'épaisseur par 2.5 de hauteur peut recevoir une poutre mais ne ne pourra empiler sur la poutre
      un mur de 15 cm par 2.5 ml de hauteur .

      Si vous voulez commencez à empiler 2* 2.5 ml de hauteur de mur voir plus ,c'est un bloc de 20 cm d'épaisseur qu'il faut ...

  31. Giancarli Brigitte dit :

    Bonjour
    merci pour toutes ces indications ..... j ai appris beaucoup de choses en consultant toutes ces réponses car il est vrai que l on est perdu dans le vaste monde spécifique de l architecture... cependant j ai une question qui ne trouve pas de solutions parmi les nombreux cas que vous avez la gentillesse de traiter , aussi permettez- moi de vous la poser:
    Dans mon appartement situé au 2ème étage d un immeuble ancien dans lequel le propriétaire du 1er étage a fait tomber toutes les cloisons sur 160 m² (sauf le mur -maître pour transformer un grand appartement en 5 plus petits ) je compte monter:
    - 2 cloisons en béton cellulaire de 5 ou 7 cm d 'épaisseur ( si c est possible) sur une hauteur de 3.20m espacées l une de l autre d un mètre cinquante .

    - la 1ère serait d' une longueur de 14m ( plus une petite cloison séparative de 1,30 de longueur en perpendiculaire toujours même hauteur)

    -la 2ème serait de 2.70m de longueur ( toujours la même hauteur)
    Pensez - vous, s il vous plait, que cela soit possible sachant que ces 2 cloisons se situeraient dans le sens des poutres "inter-étages" ( celles ci étant fixées dans les murs de séparation des immeubles contigus )et se trouvant donc entre le plafond et le sol de chaque étage ( il y a 4 étages en tout dans l'immeuble) elles font environ 15 cm de diamètre espacées environ de 83 cm les une des autres ( je le sais car j ai fait un trou dans le plafond pour voir un peu de quoi il retournait, à priori chez moi la cloison que j ai pu voir et qui est perpendiculaire aux poutres n est pas devenue semi-porteuses : la poutre ne s appuie pas dessus je compte d'ailleurs la supprimer .....
    Merci par avance de votre réponse en espérant que j ai été assez claire.
    Cordialement
    Brigitte

    • saltz dit :

      En gros le principe est le suivant :

      Tant que ces les cloisons de 5 ou de 7 cm qui appuient sur les poutrelles , c'est bon . Que ce soit vertical ou horizontal ...

      Si ce sont les poutrelles qui appuient sur les cloisons , c'est pas bon car il y aura une descente de charge importante .

      Si les cloisons sont d'épaisseurs > 10 cm , c'est pas bon ...

      Voilà pour les réponses pour dégrossir . Après il est possible de passer outre les régles ci dessus mais il faut savoir le faire .

  32. Sébastein dit :

    Bonjour,

    Je vais essayer d'expliquer ma demande le plus clairement possible, n'étant pas familier du jargon :)
    Dans ma maison (très ancienne), l'escalier qui monte à l'étage est bordé d'un coté par une cloison de 5 cm d'épaisseur (en brique, creuse à priori, + enduit plâtre) sur 3m de long et 2.55m de hauteur.
    Cette cloison monte d'un seul tenant du sol du rdc au plafond du 1er étage.
    Je souhaite supprimer la cloison du rdc, mais la conserver à l'étage.
    Acollée à la cloison, se trouve une poutre porteuse en bois horizonte et une autre verticalement, au pied de l'escalier.
    Comment puis je conserver la cloison en brique de l'étage sans qu'elle risque de s'ecrouler, puisqu'il n'y aura plus la cloison du rdc ?
    Y'a t'il un moyen de la faire prendre appui sur la poutre horizontale ?
    Je vous remercie par avance, ne serait-ce que pour avoir réussi à me comprendre :)

    • saltz dit :

      Envoyer des photos via l'onglet "contact" , je ne suis pas sur de bien comprendre .

      Éventuellement , fixez des cornières métalliques sur la poutre horizontale puis appuyez les briques sur la cornière ...
      Mais je garantie rien sans avoir vu quelque chose .

  33. Sébastein dit :

    je vais essayer de faire ça, mais pas sur que ça rende quelque chose
    merci Saltz

    • Sébastein dit :

      en y réfléchissant, la solution pourrait être ça, une cornière soutenant la cloison de l'étage. c'est possible.
      La question qui se pose étant

      1. de savoir si cette cornière et ses fixations sur la poutre peut supporter le poids de la cloison (si je ne trompe pas, environ 300kg/m2 x 2.5m = 750 kg/m2)

      2. si la poutre elle même peut supporter le poids supplémentaire de cette cloison (car jusqu'alors, elle n'avait pas à la supporter)
      cette poutre soutient le plancher haut et l'escalier (aidée là par la poutre verticale)...
      bon je vais prendre des photos :)

  34. zizou dit :

    bonsoir, je voulais calculer la masse volumique apparente d'une briques a terre cuite a perforation horizontales et de dimension 30cm de longueur 15 cm de largeur et 20 cm de hauteur.
    es ce que le volume des perforations est inclu dans le calcule du volume de la brique. 4cm * 4cm * 30cm c la dimension d'une perforation et il ya 8 au total.
    merci.

    • saltz dit :

      Bonjour , il faut soustraire le volume des perforations de la brique , cela me semble logique car l'air des perforations de pèse rien .
      Mais ne vous embêtez pas , trouvez la fiche technique de votre brique , il y a de fortes chance que la masse volumique y soit fournie ou d'autre valeur
      comme son poids . Les dimensions des perforations c'est plutot 4 mm* 4 mm * 30 cm , 4 cm me parait énorme .

      Vol = 0.30*0.15*0.2 - 8* volume d'une perforation .
      Il me manque le volume de la perforation et ensuite le poids de la brique .

      • zizou dit :

        Bonsoir,
        merci pour votre réponse très rapide et pour toutes ces indications
        le poids de la brique est 3759 gr et la dimension d'une perforation est 4cm*4cm*30cm et il ya huit au total. j'ai calculé la masse volumique absolu avec la balance hydrostatique 2,46 g/cm3
        et la masse volumique réel 1.93 gr/cm3
        le problème ce que la masse volumique apparente sur la fiche technique fournie par le fabricant est inférieur a 1000 kg/m3. mais moi et avec ce que tu ma expliqué. j'ai trouvé ca :
        la masse v. app. = 3759/[(0.3*0.2*0.15)-(8*0.04*0.04*0.3)]
        =3,759/0.0015=2506 kg/m3. ???
        merci merci....

  35. matt dit :

    je souhaiterais ouvrir un mur porteur au rez de chaussée d'une maison en r+1
    sur 6 ML
    soit 970 dan * 3 .2 m de hauteur = 3104 tonnes par ml
    Est ce que 2 HEA de 16 mm qui supporte chacun 11 kg/mm2 suffisent ?
    dans l'attente de votre réponse
    Cdlt

  36. Moms dit :

    Bonjour , j'aimerais faire une ouverture dans un mur porteur en pierre ,le mur fait 46 cm d'espaisseur sur une hauteur de 8m20 . J'aimerais l'ouvrir pour faire une baie et donc si c'est possible avoir la section de poutrelle qu'il me faut ,je suis perdu ... l'ouverture fera 3.40 sachant qu'il me faut des poutrelle de 4,20 pour pouvoir repose sur 40 cm de chaque côté ...merci pour votre temps

    • Moms dit :

      La masse volumique du mur ? Svp

    • saltz dit :

      avec une épaisseur de 46 cm , en béton armé à couler , il faudra mettre cote à cote 2 poutres 20*35 environ . Un appui de 25 cm de part et d'autre des 3.40 est suffisant en rénovation .

      • Moms dit :

        Le mur est en pierre de plus ou moins 30 cm de large ,c'est une maison de 1852 mélange de plâtre ou de chaux ... Mais uniquement des pierres pas de briques ou autre ... Merci pour votre réponse aussi rapide 😁

        • Moms dit :

          Je me suis mal exprimé ,la largeur du mur est bien de 46 cm mais la dimension de chaque Pierre est de plus ou moins 30 cm .... Merci

  37. thierry S dit :

    Bonjour,
    Je désire ouvrir ma cuisine, qui pour le moment n’a qu’une porte simple, avec une portée de 3 Mètres. La poutre sera entre, on va dire, le Point B (qui est un mur extérieur sur cour) et A (qui est un mur mitoyen)
    Au-dessus un petit local (une ancienne toilette que je vais réaffecter en toilette) qui a un mur qui part du point A vers le point B sur 1.8 mètre (intérieur) et tourne à angle droit en C sur 1.4 Mètre (extérieur) pour revenir se rattacher à la façade du bâtiment en D. Hauteur sous plafond 2 mètres
    Le sol est une dalle de béton armé probablement de 25 Cm (d’après plans de 1928) donc masse 1.1*1.8*0.25=0.495M3 * 2500 kg/m3 = environ 1250 Dan. Le plafond plâtre sur bois caillebotis et goudron d'isolation à l'eau que je considère comme poids négligeable.
    Les briques font 23cm par 11cm par 6 (je suis à Bruxelles). Le mur fait 35Cm de large avec les enduits. Je prends donc 200Dan/M²
    est-ce que je dois considérer que les (1.8 M [B-C] + 1.45 M [C-D]) x 2 mètres = environ 6.5 M² + la dalle sont complètement portant sur le futur IPN ? Si c’est le cas j’aurais une charge max de 6.5M²*200Dan/M² + 1250 Dan de dalle= 2,650 Dan de charge ou 2,650 kg. Ou 50 % environ du mur et de la dalle sont supporté par la façade et le mur mitoyen ? Venant poser mon IPN sous la Dalle béton armée sur le quelle est posé le mur de la toilette ?
    Je pense mettre un HEA 200 avec des asselets de 10*30*20 de chaque côté ?? Sur les abaques en ligne un HEA200 de 3500 mm peut support au moins 4000dan en charge repartie, la je ne le suis pas mais d’un autre coté je suis bien en dessous des 4000dan

    Par avance merci pour toutes aides, je voudrais pouvoir faire une estimation avant de faire vérifier par un ingénieur payant

  38. thierry S dit :

    Bonjour Saltz

    merci de vote réponse,voilà un schéma rapide avec les dimensions et qui permet je l'espère une meilleure compréhension de la situation
    http://ovh.to/kBDqzC c'est un fichier PDF stocké en mode public dans mon cloud OVH

    Oui, je me suis trompé c'est 450Dan/m2 pas 220
    j'ai refait les mesures apres avoir vider le volume qui est actuellement un stock de brols.
    épaisseur mure extérieure 25cm
    dimension extérieure 2.05 par 1.21 par hauteur 2.00

    donc mur toilette extérieur 5.31 M² * 450 dan/m² = 2 390 Dan
    Dalle 2.58 M² * .25 = 0.645M3 * 2500 Dan/m3 = 1 612Dan

    Total 4002 Dan sans compter que la façade et le mur mitoyen porte une partie de la charge ?

    Et aussi pouvez-vous redonner votre réponse ?

    je lis
    "C'est rare quand une poutre reçoit plus de 3000 Dan donc avec un hea vous

    Avez l'assurance que cela tienne ."
    quel HEAXXX ?

    merci

  39. Tegzanga dit :

    Merci pour votre site, j'en profiterai pour améliorer mes connaissances. je suis ouvrier maçon mais en théorie je suis nul. Encore merci!

  40. Anthony dit :

    Bonjour, j'aimerais savoir le poid au M2 de mon mur sachant que c'est un mur en pierre des champs de 50cm d'épaisseur et que j'ai 10 m2 de mur au dessus de l'IPN.

    Merci d'avance

    • saltz dit :

      Pour des murs en moellons enduit sur 2 faces

      épaisseur 37.5 cm 900 dAN/m²
      épaisseur de 40 cm : 970 Dan/m²

      Donc pour 50 cm d'épaisseur = 1212 DaN/m2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>