La notion de résistance à   l'écrasement pour un mur

La résistance à   l'écrasement d'un bloc

De quoi allons-nous parler sur cette page ...
C'est simple encore un petit peu de physique du btiment .
Combien de tonnes un mur en parpaings peut-il recevoir ?
La notion d'écrasement c'est cela jusque ou puis-je charger un mur ? (comme une mule?)

En fait la résistance d'un matériaux à   l'écrasement dépend à   la fois du type de matériaux utilisé (ex si c'est un parpaing ou si c'est du bloc à   bancher ) ET de la réaction du sol
Prenez un bloc et constatez que selon sa nature il peut plus ou moins résister à   de fortes charges .

  • Parpaings creux de 20 cm
  • Parpaings creux de 25 cm
  • Parpaing joint mince
  • Bloc à   bancher
  • Brique creuse type porotherm)
  • Monomur de 37.5 c (brique)
  • Béton cellulaire
  • Mur composite (brique pleine + lame d'air +parpaing ou brique)
  • Autres

Et pour compliquer encore un peu le tout chaque matériaux se subdivisent encore en classe de résistance .Donc en fonction de la classe de résistance ,un bloc de parpaings par exemple sera plus ou moins résistant .
Lors de l'achat d'un bloc sa résistance est notée de la manière suivante

BC40
BC60
BC80
BP40
BP60
BP80
BCTC40
BCTC60
BCTC80

(BC comme bloc creux)

Bien évidemment il faut choisir le bloc en fonction de ce qu'il avoir à  
encaisser physiquement dans la réalité et non pas en fonction du prix .Choisir
en fonction du prix n'est en fait pas une bonne démarche .Cessez de faire les
rapignos !

Rappel de physique basique :

1 Pa = 1 N / m²

1 MPa (M : préfixe grec ; million ) = 1 million de N / m²

Pour plus de compréhension et pour que tout le monde sente un peu les choses ,
je vais manipuler la formule et changer ses unités jusqu'à   arriver à   l'unité du
kg ou de la tonne

Sachant que 1 Dan= 1kg       et 1 Dan= 10 N

1 000 000 N en newton = 1 Mpa* m²

Exemple : j'achète un parpaings creux de classe BC40  donc résistance = 4 Mpa
c'est comme cela que l'on doit lire

donc Force en millions de newton  = 4 Mpa * (0.2*0.5)  =  0.40
millions de Newton = 400 000 newtons = 40 000 Dan =
40000 Kg = 40 tonnes

(0.2*0.5 car un bloc de parpaings fait généralement  20 cm de largeur et 50
cm de longueur )

Enfin  nous y sommes le parpaings creux de classe BC40  peut encaisser
40 000 kg ou 40 tonnes voilà   qui devrait parler à   tout le
monde du manÅ“uvre à   l'ingénieur en passant par mme Bichu ..

Arriver ici attention à   ne pas ce mélanger les pinceaux avec la la notion de charge au mètre linéaire admissible qui contient une dimension de plus c'est du kg/ml et non pas du kg tout court

Remarque : ici il faut faire le lien avec le dimensionnement d'une poutre voir l'onglet adéquat de mon site. La question qui se pose est la suivante :Combien de kg ma poutre va-elle envoyer sur mon parpaings et ce dernier va-t-il pourvoir résister ?

Le raisonnement est le même pour le cas d'une poutre de 20 cm de largeur appuyant sur un parpaings de 20 cm de largeur de classe BC 40 .La surface d'appuie n'est plus 0.2*0.5 mais 0.2*0.2 .

donc Force en millions de newton  = 4 Mpa * (0.2*0.2)  =  0.16
millions de Newton = 160 000 newtons = 16 000 Dan =
16 000 Kg = 16 tonnes . Le parpaings BC 40 peut dont résister à  l'écrasement jusqu' à  16 tonnes que lui enverrait une poutre .Par contre par sur qu'il puisse résister au cisaillement .C'est même peu probable ...

Conclusion  :la résistance d'un matériaux dépend de 3 facteurs
1/La nature du matériaux lui-même
2/La classe du matériaux
3/La réaction du sol

Et bien et le 3 ème facteur ? Dans le calcul ci-dessus la réaction du sol n'a jamais été utilisée ?! Quand doit-on l'utiliser ?

En fait cette donnée ne concerne pas les blocs mais les éléments en béton armé (non préfa) .(enfin je crois , il faudrait qu'un ingé me le confirme)

Cette donnée est communiquée par les études de sol .Donc faites vos études de sol .
Sans étude de sol , vous pouvez toujours vous brosser , personne ne pourra se justifier en
cas de litige .

Rmq  : à   taux de réaction du sol identique le bloc à   bancher résistera plus à   l'écrasement que le parpaing .C'est normal le bloc à   bancher contient plus d'aciers

14 réponses à La notion de résistance à   l'écrasement pour un mur

  1. Lequertier dit :

    bonjour,
    je viens d'acheter un pavillon dans le 77 construit en ossature béton armé vibré avec poteaux béton qui sont scellés dans le chainage en partie basse (béton armé coulé sur le dallage) et en partie haute par un chainage métallique en tête de poteaux.
    Nous aimerions réhausser un ceinture de 1 m en briques creuses + construire 2 pignons (actuellement en bois) avec une pente de 45. Comment savoir si la structure résistera à l'ajout d'un poids d'environ 8Tonnes de ciment et briques?
    Merci pour votre aide

    • saltz dit :

      Bonjour , pour des questions très techniques , il faut fournir les plans car il n'y pas de réponse toute faite .De même , il faut examiner au cas par cas
      chaque éléments de la structures ,chaque poteaux , chaque poutres , chaque semelles , chaque murs et linteaux .
      Vous dites 8 tonnes mais 8 tonnes cela s'adresse seulement aux poteaux et aux semelles .Les poutres se dimensionnent en Dan/ml .
      Quand aux murs , ils doivent être chaînés horizontalement et verticalement .
      Trouvez un bureau d'étude et fournissez lui les plans d'architectes ...
      Remarques , les 1 m de rehaussement devront avoir un chainage horizontal en tête de mur avant de recevoir la toiture .

  2. lecerf dit :

    bonjour,

    ma question est la suivante, est ce que le parpaing Bc40 20 cm est suffisant pour soutenir un four à pain en brique + son isolation ? ou dois je utiliser des blocs à bancher ? l'ossature en parpaing ferait 2 mètres par 2 mètres sur 1.20 m de haut.

    merci
    Eric

    • saltz dit :

      Cela dépend du poids du four mais d'une manière générale la résistance mécanique d'un B40 est suffisante . Le problème ne situe pas au niveau de la résistance mécanique mais plutot au niveau de la résistance à la température donc je partirais vers des blocs pleins à la place d'un B40 creux .

  3. Moalic Eugène dit :

    Mon mur intérieur en parpaings de 16 recevant les eaux pluviales s est effondré sur une longueur de 8m sur 12m . Les eaux pluviales proviennent ďune terrasse bétonnée de 50 m carré recevant les eaux d une toiture de 60 m carré.
    Le volume d eau estime est environ 30 m cube .

    Ma question est , le mur pouvait il supporter cette charge.

    merci d avance.

    • saltz dit :

      Je ne sais pas exactement quel était le projet mais les eaux pluviales ne sont pas faites pour être stockées sur un plancher . Elles sont évacuée via
      les chutes d'Eaux pluviales .Le seul cas de stockage d'eau sur une terrasse c'est la neige et les planchers sont dimensionnés pour cela .
      Difficile de répondre sans avoir vu les plans avant le sinistre et les photos après .

  4. Songeur dit :

    Bonjour,
    Je viens d'acheter une maison des années 1970 , et je voudrais aménager les combles.
    Je possède un mur de réfend en brique creuse de 15 cm et j' aurai aimé savoir si il y a possibillité de créer un plancher avec sabot, bastaings et plancher OSB18 sur ce mur.
    Merci d'avance de votre réponse

    • saltz dit :

      Non , le mur peut recevoir le poids d'un poids plancher bois mais l'installation des chevilles pour le sabot nécessite un mur plein ou une ceinture pleine .Or vous avez de la brique creuse ,
      les chevilles des sabots n'auront pas assez de force pour résister à l'arrachement .
      Ou autrement dit pour les charges verticales (force du poids) cela passe mais pas pour les charges horizontales .(force d'arrachement)

  5. Jash dit :

    Bonjour,

    Dans un bâtiment dont les murs sont plein en brique et qui est à restaurer totalement afin d'en faire un bâtiment de rapport sur 3 étages (Rez, 1er, 2è (combles à aménager)), les planchers existants en gitage bois sont complètement pourris du fait que le toit prend l'eau.
    Dès lors, je souhaiterais monter des murs intérieurs (afin de pouvoir isoler le bâtiment qui est actuellement un gouffre énergétique) et de remplacer les plafonds existants par des poutrains et entrevous (soit 2 plafonds/planchers) + chape de compression. Sachant que la portée des poutrains est d'environ 4.5 m, que dois-je prévoir comme bloc béton (BC ou plein ? ; largeur 9, 14, 19 cm ?) ?
    Puis-je envisager d'utiliser des blocs de béton cellulaire à la place de blocs de béton ordinaires ? Même question pour des blocs "argex". Est-ce que la largeur des blocs cités, si leur utilisation est possible, devra être supérieure par rapport à celle d'un bloc traditionnel ?

    J'espère avoir été suffisamment clair dans mes explications.
    N'hésitez pas à me demander si vous souhaitez plus d'informations.

    Merci d'avance pour votre retour.
    Bien à vous.

    • saltz dit :

      Un bâtiment de rapport donc c'est du collectif , ce qui implique la question du phonique . Le problème de fond n'est pas seulement thermique et mécanique mais aussi phonique .
      A cause du phonique le béton cellulaire est exclu . Pour les autres blocs , il faut choisir du plein et non pas du creux (à cause du phonique tjs) .Plus exactement ,
      Si le mur fait partis des communs alors du plein , si le mur n'appartient pas au commun et pas de problème de transmission du son alors du creux .

      Autrement dans la majorité des cas mettez une épaisseur de 20 cm quel que soit le type de bloc .
      Pour le bloc argex pas besoin de mettre une épaisseur > 20 cm sauf si vous recherchez une performance thermique quelque part (à voir avec votre thermicien) .
      Les blocs argex ont une bonne résistance mécanique donc du 20 cm c'est suffisant .

  6. Maunier dit :

    Bonjour, Peut t on construire un immeuble de deux étage avec toiture en terrasse, en Parpaing SVP?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>