1/Les charges

Les charges du plancher poutrelles-hourdis

Qu'entend-on par charges ?
Les charges désignent un phénomène physique évident et naturel qui se manifeste tous les jours .C'est la pesanteur .
Les charges d'un plancher se sont les forces de pesanteurs que les différents objets exercent dessus .

Les charges sont classées en 2 grandes catégories:
Les charges fixes notées G et les charges d'exploitations notées Q .

  • Rmq1:  dans les charges d'exploitations Q , on distingue 3 sous-ensembles
  • rmq2 : pour une définition et exemple de G et Q , vous pouvez faire un saut ICI

-Les charges statiques (meubles équipements etc ,,,)
-Les charges climatiques (vent , neige)
-les charges dynamiques (Les personnes , les caisses de vin que vous stockez ,une voiture roulant sur le plancher etc ,,,)

Rmq: exemple de charges fixes G appuyant sur un plancher

-Les cloisons
-les dalles flottantes ou les planchers chauffants
-le carrelage

Le fond du problème c'est de comprendre ce qui va appuyer sur le plancher , d'évaluer le poids de chacun .Et en fonction de ses poids , il faut les répartir soit dans G soit dans Q .
Ensuite, on fait la synthèse de l'ensemble .Cad que pour dimensionner mon plancher il faut additionner toutes les charges .

On à   donc l'équation suivante : Poids en Dan/m² = G + Q (équation valable uniquement pour un plancher) .Ceci c'est pour dimensionner l'épaisseur du plancher dans sa globalité .

Ensuite il faut affiner au cas par cas en prévoyant des renforts ou augmenter encore l'épaisseur en repérant les charges dites LINEAIRES (ex un mur en brique pleines appuie sur le plancher) , les charges dites PONCTUELLES (ex un poteau appuie sur le plancher) et les charges SURFACIQUES (ex une cheminée)

Rmq: pour dimensionner une fondation , on y applique des coefficients de sécurité

Poids = 1.35 * G+ 1.5* Q C'est le principe dit de la DESCENTE DE CHARGE (ou additionner les poids les uns sur les autres avec éventuellement des coefficients de sécurité)

 

36 réponses à 1/Les charges

  1. Pascal dit :

    Je me rappelle d'une chose de la RDM.

    Le calcul simple : Force x Distance = (je ne me souviens plus à  quoi correspond le résultat d'ailleurs).

  2. Pascal dit :

    Je crois que je me suis trompé, d'ailleurs.

    Le calcul que je me souviens : Force (DaN) = Poids x distance
    C'est bien cela ? C'est loin tout ça ! 😉

  3. saltz dit :

    Pas tout à  fait et c'est loin pour moi aussi ... Ce dont tu as voulu parler avec Poids*distance c'est du Moment Fléchissant .

    Mo(en N.m) = Force*distance (la force exercée la plupart du temps est le poids en effet )

    Ce qui m'est vraiment utile en pratique , c'est le calcul d'une descente de charge et cela n'utilise pas les moments fléchissants .Les calculs sophistiqués des moments sont faits par des logiciels dédiés la plupart du temps.

    Ici j'aie trouvé un projeteur qui explique bien le principe de la descente de charge

    http://www.coinduprojeteur.com/beton/cours_rdm.html

  4. Francois dit :

    Bonjour,

    Pour une cave à  vin enterée, le toit/plafond sera un plancher hourdis (12 cm) avec une dalle à  compression. Je compte disposer ensuite (apres étanchéité) 20 cm de terrer sur toute la surface. Ma question est de savoir de quelle épaisseur je dois faire la dalle de compression (hauteur par rapport aux hourids), 5 cm ? 8 cm ? Plus c'est haut plus les poutrelles devront supporter le poid de la dalle et de la terre.
    Merci de vos conseils.
    Cdlt,
    François.

    • saltz dit :

      Pour répondre à  cette question il faut faire l'étude avec un logiciel dédié à  cela ...De plus il me manque une information cruciale : quelle est la longueur de la plus grande portée de vos poutrelles ?
      Cependant avec de la terre végétale d'une épaisseur de 20 cm , je dispose d'un paramètre important pour le plancher .En charge fixe , il devra supporter au moins 1600*0.2 =320 Dan/m² 1600 kg/m3 etant la masse volumique
      de la terre que j'utilise habituellement .Ensuite , il faut savoir ce qu'il va circuler sur la terre (pièton , voiture, tracteurs ?...) .
      Pour moi attendez vous plutôt à  un hourdis de 16 cm et pas 12 cm ainsi que des poutrelles jumelées .Ce tout ce que je peux dire .Donnez votre plan dessiné et coté lisiblement , chez votre négociant en matériaux préféré et il vous répondra gratuitement .Quand à  l'épaisseur de la dalle de compression pas possible de la déterminer pour l'instant .IL faut faire l'étude .

  5. Francois dit :

    Bonsoir,
    merci de votre réponse très précise. Je suivrais votre conseil au sujet du vendeur de matériaux.
    La longueur des poutrelles sera de 260 cm (6 poutrelles simples estimées par le vendeur, ainsi que des hourdis de 12 cm, avec à  priori une dalle de 8 cm max).
    C'est pour cela que je souhaitais un autre avis pour être sur ce que l'on me propose. Il y aura seulement quelques passages piétons sur ce toit, pas de charge, pas de passage voiture.
    Cdlt,
    François P.

    • saltz dit :

      La solution du 12+8 est une solution tout à  fait acceptable surtout que la portée de 2.60 n'est pas bien grande .Avec 8 cm de dalle de compression , n'oubliez pas de prévoir 2 nappes de
      treillis soudés avec des écarteurs et non pas une nappe .IL y a de fortes chances que ce point soit omis dans l'étude .

  6. Francois dit :

    Merci de votre retour. Une dernière remarque pour la route, 2 nappes de treilles soudés, on parle bien d'en mettre 2 sur les 8 cm de dalles ? Combien d'espace entre les hourdis et les dalles ? cela va être juste sur 8 cm ?

    Merci,
    François P

    • saltz dit :

      Oui , il s'agit bien de mettre 2 nappes de treillis soudé dans les 8 cm de béton .Prévoir 3 cm d'écart entre les 2 nappes avec les écarteurs .
      Ici , il y a un schéma similaire au 8+12 c'est le 6+14 qui est aussi phonique

      • Francois dit :

        Merci du schéma qui est trés parlant. ET bonne année 2014 et longue vie à  aux sites comme le votre, ils sont très fort appréciés par des débutants comme moi.

        En discutant avec un collégue de travail, il me precise que normalement on doit ajouter des fers tors dans le talon de la poutrelle. Normalement le fabricant ou le fournisseur est censé fournir un schéma de pose montrant l'ensemble du feraillage nécessaire pour l'ouvrage. Pour ma part j'ai eu seulement un devis suite à  mon RDV avec le technico commercial basé sur mon plan.
        Merci de votre conseil.
        Cdlt,
        François.

        • saltz dit :

          Si il s'agit de poutrelles me treillis parfois (pas toujours) , il est necessaire d'ajouter des fers tors .Donc oui , en cas d'me treillis , il faut lire attentivement son plan de pose .Dans ton cas avec la surcharge de terre , les chances sont trés élevées pour qu'il y aie des tors à  ajouter .
          En revanche , si il s'agit de poutrelles précontraintes alors il n'y a quasiement jamais besoin de fers tors sur le talon (sauf si le plancher est coupe feu et le necessite vraiement).

          Bonne Année ...

  7. bonsoir
    j'aimerai savoir comment déterminer le nombre de rangée de nervure (poutrelles) dans une dalle ?
    par exemple si j'ai une pièce carrée telle que Longueur :4m et Largeur:4m
    nb.hourdis=0,5cm
    Est ce que mon nombre de rangée de hourdis 8 = au nombre de rangée de nervure (poutrelles).sachant qu'il y a un dernier chainage qui couronne les murs ?
    cordialement .

  8. saltz dit :

    "Est ce que mon nombre de rangée de hourdis 8 = au nombre de rangée de nervure (poutrelles).sachant qu'il y a un dernier chainage qui couronne les murs ?"

    Vous utilisez des termes compliqués et je ne suis pas sur de bien vous comprendre .
    A priori , je répondrais non , c'est n'est pas égale il y a un + 1 de différence .

    Reformuler je dirais ceci :

    nombre de rangée de hourdis = le nb de travée ou le nombre d'entreaxe c'est plus simple comme cela .

    nombre de rangée de nervures (poutrelles) = nombre de poutrelles

    Un entraxe standard dans 80 % des cas fait 60 cm entre 2 poutrelles .
    (nb.hourdis=0,5cm ? 50 cm d'entreaxe je n'aie pas encore vu donne bien 8
    travées mais 7 poutrelles )

    le nombre de travée = 400/60 = 6.66
    Vous prenez le premier entier au dessus = 7

    Le nombre de poutrelles = 400/ 60 = 6.66
    Vous prenez l'entier en dessous = 6 poutrelles

    Il y a toujours plus de travées que de poutrelles à 1 prés
    6 poutrelles donc 6+1 = 7 travées

    Si vous avez un doute , prenez un papier et dessiner le rectangle 4*4 à l'echelle
    Ensuite diviser ce rectangle en bande de 60 cm de largeur .Vous trouverez 6 poutrelles et 7 travées .
    A savoir que la dernière travée ne fera pas 60 cm exactement .Cela s'appelle un faux entraxe .

    NB : -et vous complétez ici pour avoir le nombre d'hourdis ou d'entrevous (le terme d'entrevous est plus propres que le terme d'hourdis que tout le monde utilise à tord et à travers)

    http://www.leplancherpoutrelleshourdispourlesnuls.com/faq/compter-nombre-hourdis-plancher/

    -et ne je ne suis pas ingénieur

  9. puech dit :

    je vais realiser un garage sur vide sanitaire.
    dans ce garage, je rangerai un tracteur agricole de 6,5 t.
    quelle technique employer?
    un système hourdis avec un ferraillage renforcé, sur poutres rapprochées?
    les dimensions de ce garage : deux fois 7 m de long sur 4 de large.
    merci de votre aide
    cdlt

    • saltz dit :

      Je vous conseille de faire 3 études avec 3 techniques différentes :

      - le plancher poutrelles (doublées ou triplées) + entrevous
      - la dalle pleine
      - le terre plein (exit le vide sanitaire)

      et de comparer les prix évidemment . Il y a de fortes chances pour que
      le plancher poutrelles-hourdis soit le plus cher dans votre cas .

    • Laurent dit :

      @ puech,

      Bonjour, je viens par hasard sur ce site et je trouve cela très intéressant d'échanger certaines technique de réalisation.

      Pour autant, je trouve cela relativement risqué du fait du manque de bagage théorique permettant de réaliser des projets plus ou moins risqué. Il ne faut pas oublier que la vérification ELU (état limite ultime) n'est pas la seule vérification à faire. L'aptitude au service est aussi à vérifier en cas d'élément non porteurs à caractère fragile (déformations imposées).

      Pour ce qui est de votre tracteur, j'imagine que 60 à 70% du poids est réparti sur les roues arrières ? Il faudrait déjà commencer par vérifier quel épaisseur de béton il vous faut pour reprendre le poinçonnement du plancher béton. Première vérification ultra importante surtout dans le cas de charge ponctuelle sur un plancher mince. Cette vérification sera certainement déterminante vis à vis des portées.

      Laurent

      • saltz dit :

        Trés juste , il faut en effet faire 2 vérifications une à l'ELU et une à l'ELS plus l'épaisseur de la dalle pour le poinçonnement .
        Et oui , c'est risqué de se lancer dans un projet avec un manque de bagage théorique . Les internautes doivent bien comprendre que l'info
        sur internet est de plus ou moins bonne qualité et n'apporte aucune garantie .Internet , c'est une puzzle d'informations éparpillées , à
        rassembler et certaines à jeter .
        Pour ce qu'il est d'une plancher destiné à recevoir un tracteur , je déconseille l'utilisation de la technique du "poutrelles hourdis" .
        C'est pour cela que j'aie préconié ci dessus de faire 2 études complémentaires une en dalle pleine et une en terre plein .

  10. Traore dit :

    salut tout le monde je dispose d'une pièce de 5m de long et 4m de large j'ai déjà calculer le nombre de nervures (4/0.6=6.66 => 6 nervures), une autre pièce de 4.5m de long et 3.5m de large. Ma question est de savoir comment calculer le nombre d'hourdis nécessaire pour ces 2 pièces ? et utilise t-on des hourdis de 16+4 pour les deux pièces ?
    merci d'avance.

  11. Traore dit :

    Bonjour j'ai une autre question, je voulais calculer les quantité de matériaux nécessaires pour la réalisation d'un ouvrage. Pour cela;la fondation est déjà réaliser je veux calculer la quantité des agglos nécessaire pour l’élévation.
    j'ai comme agglos (long 40, larg 15, haut 20 )
    Lt= 84.02 m
    hauteur sous plafond = 3 m
    j'ai la surface qui est egale à 252.06 m²
    pour 1m²/d'agglos on 12 agglos alors===> 252.06 j'ai fais (252.06*12 =3024.7 agglos)
    pour un sacs de 50 kg j'ai 30 agglos creux==> (3024.7/50/20= 3.02 tonnes de ciment)
    ma question est comment calculer la quantité de sable !!
    merci d'avance !!

  12. tresor kipulu dit :

    Merci pour la disponibilité de votre site web.

  13. math dit :

    Merci pour ce site très utile
    j'ai un plancher hourdis pour une terrasse extérieure en poutre précontrainte 12+4 sur une portée de 3m. ce plancher a été dimensionné pour 150 dan/m2.

    Sur ce sujet faut il entendre 150 kg/M2 de charge fixe + 150 kg/M2 charge d'exploitation?

    d'ou ma question est il possible de pavé cette construction avec des pavé de 88 kg/m2

    merci pour vos réponses

    • saltz dit :

      IL faut entendre plutôt 200 Kg/m² en charges fixes et 150 Kg/m² en charges d'exploitation .

      Pour les 200 Kg/m² voici le justificatif : en général le maçon ajoute une chape en mortier de 5 cm d'épaisseur
      Or la masse volumique du mortier est de 2200 Kg/m3 + le poids des pavés scellés de 88 Kg/ m2

      2200*0.05 + 88 = 198 Dan/m² = environ 200 Kg/m² .

      Conclusion : il est possible de paver si l'étude a prévue 200 en fixe et 150 en exploitation

      • math dit :

        super merci pour votre réponse, dernière question si par exemple sur 200 kg/m2 en charge fixe je n'utilise que 100 kg avec mon revêtement puis je en conclure qu il me reste 150 kg/m2 + 100 kg/m2 soit 250 kg/m2 de charge d'exploitation ou suis je complètement dans l'erreur.

        merci encore pour votre aide

  14. math dit :

    super merci pour votre réponse, dernière question si par exemple sur 200 kg/m2 en charge fixe je n'utilise que 100 kg avec mon revêtement puis je en conclure qu il me reste 150 kg/m2 + 100 kg/m2 soit 250 kg/m2 de charge d'exploitation ou suis je complètement dans l'erreur.

    merci encore pour votre aide

  15. math dit :

    super merci pour votre réponse, dernière question si par exemple sur 200 kg/m2 en charge fixe je n'utilise que 100 kg avec mon revêtement puis je en conclure qu il me reste 150 kg/m2 + 100 kg/m2 soit 250 kg/m2 de charge d'exploitation ou suis je complètement dans l'erreur.

    merci encore

  16. MAURICE dit :

    Bonjour,
    Je réalise actuellement une cave de 3 m sur 2 m dans mon garage,je suis arrivé à la hauteur de mon plafond qui sera le plancher de mon garage (7 m sur 3,1 m). J'envisage de réaliser cette dalle à l'aide d'un plancher calibrant avec une épaisseur de 15 cm armé de deux treillis de maille 20x20. Est-ce correcte pour un véhicule de 1000 kg?
    Merci d'avance pour votre réponse.

    • saltz dit :

      BOnjour , vous voulez dire probablement "plancher collaborant" . Je n'aie pas d'outils pour dimensionner votre treillis .

      Ce qu'il faut regarder c'est le diamètre du fil et pas la taille de la maille . A priori , sans garantie je pense qu'il faut un diamètre de 7 mm.
      Regardez aussi votre zonage sismique car il influe aussi sur le diamètre du fil .

      Pour les 2 nappes de treillis soudé c'est la nappe inférieure qui devra avoir le diamètre de fil le plus gros .
      L'épaisseur de 15 cm de béton du plancher me parait cohérente

  17. Mike dit :

    Bonjour,

    Saltz,

    Je tenez a vous remercier de ce site qui nous donnes tant d'info.

    J'aurais une petite question en espérant que vous pourriez y répondre.

    J'aimerais mettre un escalier colimaçon au rez de chaussez jusqu'au premier étage, j'ai une dalle béton ,hourdi,poutrelle de 2,70 x 2,50 m, il y a 5 poutrelles qui porte d'un coter sur un mur porteur, les poutrelles sont sur la longueur des 2,50 m,
    Je dois découper seulement une poutrelle, du coter du mur porteur.

    Savez vous si possible et pouvez vous me dires si il faut que mettre un poteau de renfort sous la poutrelle couper ou seulement faire une trémie ferrailler et couler.

    Merci par avance.

    Cordialement

    • saltz dit :

      C'est de la rénovation ou du neuf ? Si c'est du neuf , le plus simple reste de faire une trémie .
      Je déconseille toujours de couper des poutrelles précontraintes car cela détend les aciers à l'intérieur . c'est possible de les couper
      uniquement pour de l'âme treillis . La solution de couper et de mettre un poteau est compliquée mais je n'aie pas bien compris
      les tenants et les aboutissants de votre situation . C'est difficile pour moi de répondre de répondre sans photos et sans plan archi .

      • Mike dit :

        Bonjour,

        Merci de cette réponse rapide,

        Oui c'est de la rénovation,

        Je vais essayer de m'expliquer le plus clairement possible car je ne sais pas si on peut envoyer des dessins ou photo via le site.

        la dalle poutrelle hourdi fait 2,50m x2,70m , les poutrelles sont sur la largeur de la pièce,donc sur les 2,50m.

        J'aimerais faire une ouverture dans cette dalle pour mettre un escalier en colimaçon.

        Pour que l'escalier passe , il faudrait que je découpe seulement 1 poutrelle sur 1,20m.

        J'aimerais savoirs si c'est possible et quelle technique serait le plus approprier.

        En esperant mettre laisser comprendre :)

        Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>